Explorer le monde de Tera en vidéos

L'atmosphère et l'immersion dans le monde de Tera sont quelques uns des atouts du MMORPG. Le studio En Masse dévoile quelques régions marquantes de son jeu en vidéo.

On sait que l'un des atouts de Tera Online est le caractère immersif de son univers, à la fois onirique et coloré... Le studio En Masse, qui édite Tera Online en Occident, l'a bien compris et dévoile quelques unes des régions de son MMORPG en vidéo (les films avaient été diffusés il y a quelques jours en avant-première sur le site IGN).
On découvre donc brièvement l'île de l'Aube (Island of Dawn), une île mystérieuse brusquement émergée des océans du monde de Tera et qui sert de zones de départ aux joueurs du MMO. Dès leurs premiers pas, ils seront confrontés à quelques monstres comme les Ghilliedhus, ces arbres géants qui se déplacent dans la région, au milieu des ruines et camps qui parsèment l'île... Au Nord de l'île de l'Aube, se trouve surtout la faille qui traverse le monde de Tera d'Est en Ouest : le reliquat du sacrifice du dieu Balder pour mettre fin à la guerre des divinités de Tera. Un acte héroïque resté dans les mémoires et qui marque l'avènement de « l'âge des mortels » auquel se déroulent les aventures des joueurs.

Après avoir quitté l'île de l'aube, les joueurs gagneront rapidement Spiritwood (le Bois aux Esprits), au coeur de la région de Crescentia. La région sert de théâtre à de nombreuses quêtes et abrite notamment les bandits Devans, un peuple anciennement affilié aux Castanics avant qu'ils ne fassent sécession (aujourd'hui Castanics et Devans n'ont plus grand-chose en commun).

Enfin, Deadwood Bog (la Tourbière de Boismort) est l'une des régions du Bourbier Tuwangi, qui tient son nom des Tuwangi, ce peuple d'humanoïdes aux allures d'amphibiens. Mystérieux et énigmatique, les Tuwangi ne semblent pas avoir ni culture, ni ressources. Ils sont néanmoins très fiers de leur maîtrise de l'art de faire voler des ballons de baudruche...

A en croire Brian Knox, producteur exécutif du MMO chez En Masse, ces régions illustrent quelques unes des contrées du MMO mais aussi le caractère accidenté du monde de Tera. Compte tenu du gameplay dynamique et sans ciblage du jeu, chaque anfractuosité est l'occasion d'éviter un mauvais coup ou d'esquiver un adversaire un peu trop puissant.

Réactions (74)


Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 961 y ont joué.