Compte rendu de la discussion entre Patrick Wyatt et le Fan-Site TeraHispano

Aujourd'hui nous vous proposons un rapide compte rendu de la dernière discussion entre le fan-site TeraHispano et Patrick Wyatt, le directeur général du studio En Masse. Au menu le choix de Frogster pour l'exploitation de Tera en Europe, le rôle de Digital River, la latence et la lutte conte le spam des canaux de communication et enfin la gestion des serveurs au lancement de Tera .

Le fan-site espagnol TeraHispano bien connu pour ses nombreuses discussions avec les membres d'En Masse récidive une nouvelle fois en interviewant Patrick Wyatt, le directeur général du studio En Masse. Nous vous livrons un rapide résumé des questions abordées lors de cette interview.

La première question abordée fut bien sur le choix de Frogster pour la gestion de TERA en Europe. Patrick Wyatt répond au site espagnol qu'au moment de la formation d'En Masse, la possibilité de s'occuper de l'exploitation de Tera partout en occident avait été envisagée. Cependant, comme il le fait remarquer, En Masse venant juste d'être créée, il était plus juste de ne pas trop surcharger les choses en lui demandant de s'occuper d'un grand territoire. C'est pourquoi Bluehole a décidé de trouver un partenaire en Europe en complément d'En Masse qui s'occuperait de l'Amérique du nord. Ce partenaire devant avoir une très bonne expérience dans de nombreuses disciplines (marketing, relations publiques, support et services proposés), le choix s'est porté sur Frogster qui présentait la meilleure expérience en termes de jeux massivement multi-joueurs. Et comme le rappel Patrick Wyatt : "En prenant un partenaire possédant une large expérience dans l'exploitation des jeux online et une connaissance de premier ordre du marché européen, nous somme dans la meilleure position pour fournir aux joueurs la meilleure qualité de jeu qu'ils puissent espérer."

Le site TeraHispano s'est ensuite intéressé au partenariat avec Digital River qui s'occupera de la gestion des transactions lié au commerce électronique avec Bluehole. Le directeur général d’En Masse nous explique que de plus en plus de joueurs achètent leurs jeux et d'autres produits sur internet sans forcement comprendre le principe de fonctionnement. Mais ce dernier se révèle compliqué comme le montre les récents problèmes de multi-facturations qu'ont rencontrés les joueurs de Warhammer Online. C'est pourquoi, d'après Patrick Wyatt, Bluehole a choisi de s'associer avec une compagnie ayant une longue expérience dans le e-commerce et qui puisse tenir une période de charge importante. Il rajoute que cette solution va aussi permettre aux joueurs d'utiliser plus d'options d'achat que la simple carte de crédit, mais aussi de pouvoir consulter l'historique de leur transactions et d'avoir un système opérationnel à n'importe quel moment. Tous cela en diminuant le risque de fraude et de surcharge. On se doute bien qu'avoir un système de transactions qui crash au moment du lancement de Tera serait assez catastrophique ! Patrick Wyatt rappel aussi que Tera ne sera pas un jeu basé sur un système de micro-transaction (cash-shop etc), qu'il n'est pas conçu pour cela et que Bluehole n'a pas l'intention de modifier cela.

Après s'être intéressé sur les partenaires de Bluehole, le fan-site espagnol revient rapidement sur la question de la latence en jeu et des problèmes de spam des canaux de communication. Concernant la latence, Patrick Wyatt s'est dit surpris de la fluidité du jeu alors même qu'il se trouvait à plus de 6000 km du serveur. D'autant plus qu'aucun problème de latence n'a été remonté lors des 2 Focus Group Test par les joueurs européens. Il explique que Bluehole travail ainsi avec un fournisseur de bande passante de haut niveau même si le coup est d'autant plus élevé.
Pour ce qui est des soucis de spam des canaux de communication, Bluehole n'utilisera pas la technologie GameGuard car, selon Patrick Wyatt, ce système apporte plus de problèmes aux joueurs qu'il n'en résout. Il rajoute que "Les meilleurs hackers du monde savent comment passer outre tous les systèmes mis en place au niveau du client de jeu, nous pensons donc que ce n'est pas la meilleur solution". Pour résoudre le problème, Bluehole compte se reposer sur une technologie mêlant filtrage et modération par des opérateurs humains. Une équipe sera par ailleurs totalement dédiée à la gestion du spam et autre abus concernant les canaux de communication. Ce système permettrait d'avoir un meilleur temps de réaction face aux problèmes de spam pouvant survenir.

TeraHispano fini avec le problème de surcharge que pourrait rencontrer Tera lors de son lancement comme ce fut le cas avec Aion. Patrick Wyatt nous explique qu'augmenter le nombre de serveur pour le lancement d'un jeu n'est pas la bonne solution. Les jeux sont modelés de façon à ce que l'univers ne paraisse ni trop vide ni trop plein. Or la surcharge constatée au lancement d'un jeu provient essentiellement du fait que les joueurs restent plus longtemps connectés les mois suivant la sortie du jeu qu'à n'importe quel autre moment. Si des serveurs supplémentaires sont ajoutés pour temporiser le pic du lancement, le jeu se retrouve inévitablement avec des serveurs vides par la suite. Pour résoudre ce problème les équipes de développement vont mettre en place un système de « channels » dans les zones susceptibles de se retrouver surpeuplés au lancement de Tera, "Après le lancement, nous retirerons les « channels » des zones qui ne sont plus surpeuplés pour que tous le monde puisse jouer ensemble de nouveau". Patrick Wyatt nous assure ainsi que le système ne sera que temporaire le temps du lancement et que le passage d'un « channel » à un autre se fera sans encombre. Il rajoute que durant les mois qui suivront la sortie de Tera le transfert d'un personnage d'un serveur à un autre serait gratuit, du moins le temps que la situation se stabilise.

Source : http://www.terahispano.com/joomla/foro/48-terahispano-noticias-de-la-comunidad/6791-patrick-wyatt-on-terahispanocom

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tera ?

498 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (695 évaluations | 44 critiques)
6,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

417 joliens y jouent, 961 y ont joué.