Le end-game scénaristique de Tera

La démonstration de Tera lors de la PAX menait au Refuge, un donjon dédié au Culte du dieu démon Lok et théâtre de l'un des principaux rebondissements de la trame du MMORPG.
Le end-game scénaristique de Tera

L'une des originalités de Tera Online, mise en avant par l'éditeur En Masse, est sans doute le gameplay dynamique du MMORPG (à base d'affrontement sans ciblage notamment) et la large place laissée à l'action. Pour autant, à en croire l'auteur David Noonan (qui signe la trame scénaristique de TERA et répond aux questions de Ten Ton Hammer ou Massively), le jeu s'appuie tout autant sur un récit riche et dense que sur un gameplay atypique. Pour Noonan, « l'histoire de Tera est présente dans tous les aspects du jeu ». Et l'auteur a profité de la PAX Prime de Seattle pour préciser sa pensée.

TERA_PAX_06.jpg
TERA_PAX_14.jpg

On le sait, la démonstration de Tera lors de la PAX Prime invitait les joueurs à explorer The Cultist Refuge, un donjon destiné aux personnages de niveau 35 et plus.
Et selon David Noonan, le lieu marque un tournant clef dans la trame de Tera, ouvrant la voie du end-game de Tera sur un plan scénaristique. En arrivant au Refuge, les joueurs suivent les traces des adeptes du Culte de Lok, le dieu démon (qu'ils pourchassent au travers d'une série de quêtes depuis une vingtaine de niveaux). Les fidèles tentent de ressusciter Lok afin d'instaurer un règne démoniaque sur Arborea et le Refuge apparaît comme l'un des derniers repaires du Culte, qu'il faudra vaincre pour faire échouer ses desseins démoniaques.

En plus de faire évoluer des trames secondaires (notamment en libérant de mystérieux prisonniers des geôles du Culte), les aventuriers partant à l'assaut du Refuge seront surtout confrontés à un Argon, l'ennemi commun des six races jouables de Tera qui composent la Fédération Valkyon. Selon David Noonan, la révélation est d'importance : non seulement on découvre que les Argons sont infiltrés en Arborea, à des milliers de kilomètres de leur continent d'origine où la Fédération pensait les contenir, mais en plus, les deux principaux adversaires de la Fédération (le Culte de Lok et les Argons) ourdissent ensemble des complots communs...
Nous n'en saurons pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, mais David Noonan en profite pour souligner que Tera mise autant sur un gameplay d'action emprunté aux jeux console que sur la profondeur des univers de MMORPG que les joueurs découvriront au gré de leurs explorations.
On peut peut-être néanmoins s'interroger sur l'intégration d'une telle trame manifestement linéaire dans un univers de MMO faisant intervenir des milliers d'aventuriers (suivant tous cette même trame parallèlement ou en interagissant ensemble).

Réactions (34)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 964 y ont joué.