Tera illustre ses forteresses volantes et fait évoluer ses guerres de guildes en monde ouvert

La prochaine mise à jour de Tera débloque notamment des bastions de guilde volants pour les meilleurs guildes PvE et PvP de chaque serveur. Le développeur en profite pour faire évoluer les mécaniques des guerres de guildes en monde ouvert.

Tera illustre ses forteresses volantes et fait évoluer ses guerres de guildes en monde ouvert

On l'évoquait récemment, la prochaine mise à jour majeure de Tera débloque notamment des forteresses volantes -- faisant office de bastions de guildes, réservés aux vingt meilleures guildes de chaque serveur (dix pour les guildes participant à une Ligue PvE et dix autres pour celles s'affrontant dans une Ligue PvP). Une fois acquises pour une période de quatre semaines, ces forteresses octroient divers bonus aux guildes les plus conquérantes (des montures pour l'ensemble des membres de la guilde, des PNJ vendeurs de matériaux de fabrication et une vitesse de régénération d'endurance accrue dans le bastion, ou encore un étendard de guilde déployé dans la ville survolée par le bastion) et ces bâtiments pourront par ailleurs être personnalisés. L'exploitant Gameforge en illustre quelques variantes, en image (ci-dessous).

Bastion de guilde
Bastion de guilde
Bastion de guilde
Bastion de guilde

Mais on retient peut-être plus volontiers que la mise à jour s'accompagne aussi d'une évolution du système de guerre de guildes en monde ouvert.
On le sait, jusqu'à présent, les guildes pouvaient acheter un parchemin permettant de déclarer la guerre à une guilde rivale et les belligérants s'affrontaient alors dans l'univers de jeu -- chaque mort rapportait alors un point au vainqueur et celle comptant le plus de points au bout de 24 heures ou la première à atteindre 2000 points l'emportait. Et outre l'enjeu ludique, les guerres de guildes ne généraient pas de réelles récompenses.

PvP

Pour pimenter les affrontements et en augmenter les enjeux (mais aussi pour éviter les arrangements entre joueurs), dorénavant, une guilde devra mettre des « points de gloire » en jeu pour pouvoir ouvrir les hostilités : la guilde défiée peut décliner le défi ou le relever, voire surenchérir en termes de nombre de points de gloire, mais le vainqueur emporte l'intégralité des mises et les points nécessaires pour s'approprier un bastion volant.
Pour participer aux guerres de guildes, une guilde devra donc accumuler des points de Gloire : elle en reçoit chaque semaine (les mercredis) à raison de quelques points pour chaque personnage de niveau 60, mais issu d'au moins 30 comptes différents et alors que les points distribués sont partagés entre les personnages d'un même compte. Plus concrètement, les joueurs disposant de comptes multiples reçoivent proportionnellement moins de points et les guildes composées de « vrais joueurs » sont privilégiées.
Le mode de calcul de la victoire évolue aussi : pour l'emporter, il faudra maintenant comptabiliser au moins 200 kills adverses ou s'être montré le plus meurtrier en 24 heures, mais sous réserve d'avoir éliminé au moins 30 joueurs adverses et qu'il y ait un vrai vainqueur (en cas d'égalité, toutes les mises sont perdues par les deux belligérants). On le comprend, les petits arrangements entre guilde devraient dorénavant s'avérer inefficaces et il faudra vraiment s'investir dans le conflit pour en tirer les fruits.

À cette heure, on ignore encore quand cette prochaine mise à jour majeure sera déployée sur les serveurs live européens de Tera, mais on imagine qu'elle devrait sinon contribuer à encourager les affrontements de guildes, au moins assurer des conflits un tantinet plus sincères.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Fate of Arun ?

5 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
5,7 / 10 - Prometteur