Les bastions de guilde volants de Tera se déploient dès demain en Europe

Après la version nord-américaine hier, la version européenne de Tera accueillera sa prochaine mise à jour majeure dès demain. Au programme, des bastions de guilde volants et de nouveaux donjons de haut niveau.

Les bastions de guilde volants de Tera se déploient dès demain en Europe

On le sait, la version occidentale de Tera doit accueillir une mise à jour majeure débloquant notamment de nouvelles mécaniques à destination des guildes du MMO d'action -- deux « ligues » font leur apparition dans le jeu, permettant aux guildes tantôt PvE, tantôt PvP, de se départager et octroyant un bastion de guilde volant aux 10 guildes plus performantes et aux 10 guildes les compétitives de chaque serveur.
La mise à jour, lancée en Corée en janvier dernier, était déployée hier sur les serveurs nord-américains de Tera et le sera finalement demain jeudi 26 février sur les serveurs européens du MMO.

2_Engine.jpg

Pour mémoire, outre les bastions de guildes, la mise à jour majeure doit également ouvrir quelques nouvelles instances de haut niveau.
Dans le lot, les joueurs pourront par exemple se lancer à l'assaut du mode difficile de l'Ascension bathyssale (le donjon pour cinq joueurs déjà disponible en mode normal) ou tenter de relever le principal défi proposé aux joueurs de haut niveau à bord de l'Opiniâtre, un Croiseur céleste qui menace de s'écraser. Pris d'assaut par une cohorte de monstres et bosses (les plus puissants du jeu à ce jour, nous dit-on), il faudra éliminer cette engeance à la fois pour sauver le vaisseau... et son groupe qui risque évidemment de ne pas réchapper à un crash. Pour espérer terrasser les bosses, il faudra déployer une imposante puissance de frappe, mais aussi faire preuve d'un peu de stratégie -- faire tomber des boucliers pour atteindre un boss ou protéger la salle des machines de l'Opiniâtre pour s'assurer qu'il reste en vol.
La mise à jour ouvre également la voie à une nouvelle instance solo pour un joueur de niveau 65, la Clairière dérobée, qui suscite quelques réactions chez les joueurs. Les joueurs « membres du club Tera » (abonnés) disposent d'au moins un accès automatique quotidien à l'instance et son potentiel de loot. Les autres devront se contenter d'un accès hebdomadaire, pour peu qu'on ait préalablement validé 20 quêtes journalières, ou acheter un accès supplémentaire dans la boutique du jeu. La mécanique est cohérente avec un modèle free-to-play (les abonnés ont accès à l'intégralité du contenu, les autres l'achètent à l'unité dans la boutique), mais la facilité de l'instance interroge. Pour certains joueurs, elle équivaudrait peu ou prou à distribuer des loots rares aux joueurs payants (notamment des matériaux d'artisanat qu'on ne trouve jusqu'à présent que dans les donjons les plus difficiles). Interrogé sur le sujet sur les forums officiels, l'éditeur américain En Masse précise que dans sa version du jeu, les matériaux d'artisanat ne feront pas partie des récompenses susceptibles d'être obtenues dans la Clairière dérobée.

Rendez-vous quoiqu'il en soit demain, sur les serveurs européens, pour découvrir sur pièce les nouveaux donjons et bastions de Tera et tester leurs effets concrets sur l'économie in-game et les rivalités entre guildes au sein du jeu. Pour les curieux, Tera est disponible en français et peut être téléchargé sur le site officiel.


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,5 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 961 y ont joué.