Castanica : la Rose Cachée

Castanica fut à l'origine le refuge de nombreux Castanics qui, errant un peu partout dans le monde de Tera, décidèrent de s'installer dans un sombre et profond canyon. Ainsi retranchés, les réfugiés castanics décidèrent de se prendre en main pour briller à nouveaux aux yeux des autres races de l'ancien et nouveau monde.

Symbole d'une résurrection après une oppression décadente, Castanica est une ville à l'image de ses habitants : elle est emplie d'espoir et de noirceur.

Castanica : la Rose Cachée

Nichée dans une vallée escarpée de la côte orientale d'Arun, Castanica représente le cœur même du sombre Clan Castanic. Plus petite et moins peuplée que sa voisine Velika, la cité ténébreuse est désespérément pleine de vie, animée d'une énergie passionnée. Le bien et le mal sont des concepts dont on débat autour d'un verre de vin, pas comme les questions relatives à des affaires en cours. Les Castanics sont des travailleurs acharnés qui savent tenir leurs promesses, mais ils sont aussi les premiers à faire la fête, à boire et à enlever leurs vêtements lors d'une danse. Si on y met le prix, tout peut être trouvé à Castanica.

Dans les rues des halos rouges et des projections arcaniques brisent avec peine l'ombre qui plane sur la ville. Des glyphes étranges flottent dans l'air, des dômes pourpres qui forment les toits jaillissent des flèches de lumière, et la Rose Cachée s'ouvre aux visiteurs par la Porte Sud. Juste à côté se trouve une sculpture née des arcanes qui représente un slayer Castanic, il domine et scrute farouchement l'horizon.

Castanica n'est pas une ville faite pour les âmes sensibles et la haute noblesse. Farouche, offrant un visage sombre, comme ses habitants, elle peut être rebutante et pourtant c'est une beauté âpre qui se dissimule sous la surface. Les Castanics sont des êtres rusés, sensuels, indépendants et à la nature souple, la conception même de la ville reflète cet état de fait. L'architecture tortueuse, les métaux sombres et l'éclairage pourpre qui donne des allures enflammées à la ville donnent à cet endroit une élégance peu commune, entre beauté et danger.

Castanica : la Rose Cachée

Histoire

Cité Castanic

Le Clan Castanic faisait, à l'origine, partie de ceux qu'on appelle Devas, et qui étaient célèbres pour leurs compétences d'artisanat. Dégoûté par les crimes perpétrés par le nécromancien Zuras, le clan fui les terres d'Arun et se dirigea vers Shara. Là, sous la houlette du Dieu-Démon Lok, ils s'installèrent et prospérèrent. Leur responsabilité dans la mort de Balder, plusieurs générations avant, était à l'origine de l'ostracisme général -et encore plus de celui des Amans- à leur encontre. Des prêtres outrés appelèrent au sacrifice, certains payèrent des sommes exorbitantes à des chasseurs de primes pour les chasser. Ainsi les Castanics fuirent une nouvelle fois, laissant leur ancienne capitale Deva Victrix, et repartirent vers Arun. Leur arrivée dans la jungle étouffante de la côte orientale est relativement récente, c'est là qu'ils s'installèrent pour recommencer à zéro.

Une slayer nommée Callida trouva la vallée parfaite pour leur nouveau foyer. C'était un lieu facile à défendre -il fallait s'assurer que le clan n'ait plus jamais à fuir- et assez spacieux pour que les habitants aient suffisamment de marge de manœuvre pour y vivre confortablement, une considération importante pour ces êtres passionnés et débordants de vie. Le clan se lança dans des travaux de construction : des tunnels ont été creusés sous la montagne, les forges avalèrent et recrachèrent quantité de métal fondu pour les constructions, et les arcanistes travaillèrent de jour comme de nuit pour donner à leur nouvelle ville cette lueur cramoisie que les Castanics apprécient tant.

En à peine une génération, les métaux forgés à froid et soigneusement travaillés donnèrent à la ville cette impression de beauté mystérieuse. Seule l'exposition aérienne de la vallée dérangeaient les Castanics qui préféraient grandement travailler dans le plus grand secret. Les arcanistes se sont alors regroupés afin de cacher la ville de façon permanente dans un endroit sombre, sombre et pourtant réconfortant, entouré d'un brouillard perpétuel. Niché dans son nouveau cocon, le clan était prêt à se forger un nouvel avenir sur Arun.

La guerre de la Rose

Cité Castanic

Les nouveaux colons ne passèrent pas inaperçus, des armes singulières et surtout des femmes exceptionnellement belles, tout ça attira les marchands d'esclaves voisins et les pirates dans la ville. La promesse de richesse et les avantages stratégiques de la cité en ont fait une cible de choix pour tous les brigands des alentours. Les escarmouches ont ainsi commencé, les intrus ont vite compris à quel point la ville était défendable de l'intérieur. Les morts de pirates et de marchands d'esclaves se sont succédées, mais les Castanics ont aussi subi des pertes, malgré tout Castanica a tenu bon.

Furieux, les pirates demandèrent de l'aide aux démons et aux abominations de Furmount. Un seigneur démon en particulier répondit, Immoltarus ; il convoitait les compétences des Castanics pour les utiliser à ses propres fins. Un accord fut conclu : les démons obtenaient les Castanics et la ville revenait aux pirates. Deux mille démons, pirates et marchands d'esclaves marchèrent sur Castanica alors que celle-ci n'était défendue que par trois cents soldats au maximum.

Immoltarus mena la charge qui fit éclater la première ligne de défense. Les Castanics battirent en retraite dans leurs tunnels non sans se battre vaillamment pour chaque centimètre laissé derrière eux. Les montagnes alentours s'ébranlèrent sous la magie des arcanistes comme pour faire écho aux cris des blessés. Dans une détermination lente mais efficace, les démons forcèrent les Castanics à reculer jusqu'à ce que ceux-ci se retrouvent acculés sous l'Arche de la Rose Cachée. Le sang coulait dans les rues, le feu détruisait l'Arche, mais les Castanics tinrent la ligne. Pendant trois jours, épuisés, ils luttèrent contre les envahisseurs jusqu'à ce que cette marée de barbares ne fasse demi-tour. Un trio de sorciers réussit à rompre les barrières magiques d'Immoltarus, laissant le démon vulnérable. Callida mena la charge et tua l'Archidémon. Les démons restants abandonnèrent leurs alliés mortels face à la vengeance des Castanics. Callida mit en déroute les marchands d'esclaves et les Castanics tranchèrent toutes les têtes qu'ils purent. Des décennies plus tard, des crânes ornent toujours la route qui mène à Castanica, comme un avertissement...

Castanica de nos jours

Cité Castanic

Aujourd'hui Castanica est connue comme une ville où tout peut arriver. La Fédération a une part importante dans la vie de la cité et sa gouvernance, malgré tout Castanica reste éloignée de nombreuses considérations. Les Castanics sont leurs propres chefs trandis que les autres races utilisent des émissaires de la Fédération ou des responsables dans les affaires conduites avec la ville. Les règle de base dans ce lieu, pour ceux venus faire du commerce, est la suivante : « Faites un marché avec un Castanic et perdez contre un Castanic . Faites un marché avec la Fédération et ce sont eux qui perdront les Castanics. ». Les commerçants avisés y sont mieux considérés que dans n'importe quel autre endroit du monde.

Avec des artisans employés à plusieurs endroits, les nouvelles entreprises se développent bien à Castanica. Il n'y a quasiment pas de prêtres dans la ville, alors les mystiques ne vivent qu'en offrant leur services de guérisseurs aux entreprises. Les services d'information et de renseignement Castanic prospèrent en ces temps dangereux, ils sont très appréciés et recherchés en ce domaine. La Fédération Valkyon sait faire bon usage de ces alliés rusés : les Castanics couvrent près de la moitié des opérations de renseignement de la Fédération et ils constituent un bien tiers des rangs des éclaireurs de l'avant-garde. Cette race agile produit également des archers et des guerriers très compétents ainsi que quelques-uns des meilleurs maîtres d'armes.

Castanica avance, perchée entre les ténèbres et la lumière. Les possibilités y sont nombreuses pour ceux qui ont l'audace de prendre leur destin en main. Certains castanics sont en quête de pouvoir et de gloire -pour eux ou pour leur clan-. Ils peuvent s'allier avec quiconque leur apporte un intérêt... Ou bien toute personne qu'ils peuvent utiliser à leurs fins. Pour ceux qui possèdent force, ruse et chance, Castanica offre toutes les opportunités, en particulier en ce qui concernent les biens et les services, le marché noir y fonctionne très bien. Les fédérations de marchands qui viennent à Castanica revendent leurs produits grâce à la contrebande et achètent légalement aux marchands du coin.

Les pirates et les marchands d'esclaves, voient plus la ville comme un gagne-pain, ils y revendent leurs informations.

La Rose Cachée continue de briller, et le peuple fier qui y vit se fait petit à petit une place sur la scène mondiale.

Cité Castanic

Histoire (première version)

(Voici pour mémoire la première version de l'histoire de Castanica, telle qu'elle fut présentée en janvier 2010)

Après la mort de leur puissant Dieu Roak, qui était également un puissant demon, les Castanics n'eurent pas d'autres choix que de s'exiler à cause du mépris et de la moquerie des autres races qui peuplaient le continent. Afin de rétablir leur autorité et leur honneur, cette vaillante race décida de se réfugier dans un lieu qui n'attirerait pas l'attention et leur permettrait de renaître. Ils décidèrent alors d'établir leur nouvelle cité au coeur d'un profond canyon sombre et désertique, qui se trouvait au coeur d'une jungle mystérieuse. La renaissance se faisant toujours dans l'ombre, la grande ville Castanica est à l'image de cette renaissance. Derrière la noirceur de l'environnement, la lumière continue d'éclairer l'endroit, et la cité reste lumineuse. L'architecture à la fois ambrée et noir ardoise reflète totalement cette dualité qui se retrouve jusque dans le caractère de cette race.

Des années plus tard, les castanics à travers leur ville sont sortis de l'ombre, et ont put être reconnus aux yeux des autres races du monde. Ils furent également reconnus pour leur grande contribution à la violente guerre des dieux, notamment celle de Argon. Ils y payèrent un lourd tribu, permettant la survie du monde. Par reconnaissance, ils furent conviés à rejoindre la coalition des Valkion, une puissante alliance qui se bat pour la prospérité et la reconstruction. Avec cette entrée, les relations avec les autres races s'améliorèrent et la paix put prendre place.

Castanica est alors devenu un symbole. D'une petite ville de réfugiés, elle est devenue en peu de temps à force d'acharnement et de volonté, une puissante cité qui permet aux Castanics de rayonner sur tout le continent.

 

 

 

 

 

Castanica : la Rose Cachée
Pora Elinu

  • En chargement...

Que pensez-vous de Tera ?

498 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (695 évaluations | 44 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

416 joliens y jouent, 962 y ont joué.