La démonstration de Tera Online à l'E3 2010

Tera Online était présenté lors de l'E3, invitant les visiteurs à découvrir Mistmoar Island et affronter quelques « partys mobs » le temps d'une mission. Compilation et comptes-rendus.
La démonstration de Tera Online à l'E3 2010
img_sub_screen105_sup.jpg

On le sait, l'éditeur En Masse Entertainment était présent à l'E3, la semaine dernière, pour présenter Tera Online à la presse occidentale. On attendait des précisions sur la direction que prend le MMORPG, l'éditeur a préféré faire jouer les visiteurs pour leur faire découvrir en direct le gameplay dynamique de Tera. Et manifestement, les combats sans ciblages du MMO n'ont pas laissé indifférents.

Pour la présentation de l'E3, les joueurs découvraient Mistmoar Island (l'île des brumes) en petits groupes de cinq aventuriers : un soigneur contrôlé par un membre de l'équipe de développement et quatre « vrais joueurs » pouvant choisir entre un berserker (endossant le rôle de « tank »), un guerrier (un combattant au corps à corps qui mise sur sa vitesse d'action), un slayer (qui inflige un maximum de dégâts à l'adversaire en un minimum de temps, sans grande défense mais capable d'esquiver les coups adverses) ou un sorcier sans armure ni esquive, mais lançant ses sorts à distances.
Au gré de ses pérégrinations à l'E3, cette fière équipe croisera deux crabes géants aux pinces acérées avant de se confronter au maléfique capitaine Marduk, esclavagiste de son état (des « party mobs », des monstres puissants qu'on n'attaque qu'en groupe)...

Haut Elfe
Boss de pierre et de feu

On le sait, la principale originalité de Tera repose sur son système de combat sans ciblage. Atypique dans un MMO, ce mécanisme complique le simple fait de porter un coup à l'adversaire. C'est ce que semble dire GameSpot, aux commandes d'un sorcier : pour qu'un sort du sorcier atteigne sa cible, il faut s'assurer que le monstre soit à portée mais aussi viser juste et anticiper ses éventuels déplacements en fonction de la durée d'incantation ou la vitesse de projection du projectile magique (une boule de feu rapide mais peu efficace, un orbe d'électricité plus dévastateur mais aussi plus lent, des sorts de zones ou explosifs, etc.), tout en conciliant avec le délai d'activation d'un sort (cool down) et le temps de recharge de la jauge d'énergie magique...
A en croire le site américain, les affrontements se compliquent encore dans le cadre de combats en groupe (notamment pour gérer « l'aggro » des monstres - ce niveau d'agressivité qui détermine quel personnage un monstre attaquera prioritairement). Les personnages attaquant l'adversaire frontalement génèrent un niveau d'agressivité élevé. Compte tenu de son absence de défense, le sorcier attaque à distance mais ne pourra donc pas se contenter de rester statique pour lancer ses sorts. Il devra se positionner dans le dos ou sur les flancs du monstre pour espérer ne pas attirer son attention et laisser les personnages mieux protégés encaisser les coups.
Et au-delà des tactiques des joueurs, il faudra également compter avec les capacités des adversaires. Les « party mobs » disposent notamment d'attaques spéciales particulièrement meurtrières, déclenchées lorsque les monstres sont énervés, mais qu'il est possible d'anticiper en identifiant leurs animations...

A défaut de précisions sur le jeu lui-même (son PvP de masse, son système politique, etc.), Tera Online semble néanmoins avoir séduit les testeurs de l'E3. Ils affirment en tout cas s'être amusés le temps de cette courte mission et s'être laissés prendre au jeu du gameplay atypique du MMORPG. De quoi renouveler durablement le fonctionnement traditionnel des combats de MMO ? Peut-être. On jugera l'année prochaine lors de la sortie du jeu.

Réactions (113)


Que pensez-vous de Tera ?

501 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

414 joliens y jouent, 965 y ont joué.