• 27 déc. 2016
    2 personnes sur 2 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Bonjour,
    Étant un joueur qui joue au jeu depuis quelques années maintenant, qui a un nombre de jours de jeu incalculable, je vais me permettre de remettre un peu d'ordre dans les choses que j'ai pu lire dans les critiques (et j'en ai lu des con***ies ! ) .
    A savoir avant toute chose que je ne suis pas un gros joueur PvP, mais plutôt un gros joueur PVE n'hésitant pas à climb les classements européens. "Quoi ? Un classement sur TERA en PVE ? ! ". Tout à fait ! Mais j'y viendrais plus tard.

    De plus, nous entrons dans une période de "renouveau" pour TERA en ces années 2016-2017. Un long blabla explique pourquoi dans les spoilers.
    (Cliquez le bouton ou survolez le contenu pour afficher ce spoiler.)
    En effet, à la suite du rachat par Nexon, sur les serveurs coréens, celui-ci met la pression au studio Bluehole afin de produire un contenu toujours plus riche. Même le distributeur européen Gameforge a dû se plier sous la pression imposée (il est possible que Nexon soit intéressé par les droits de distribution en Europe) . En tout cas, on aperçoit un réel effort fourni au niveau de la vitesse de diffusion des patchs, de traductions de bien meilleures qualités (Gameforge a changé de politique à ce niveau-là, proposant à présent une traduction Coréen->Français qui précédemment avait le format Coréen->Anglais->Français) . On notera une campagne de publicité qui porte ses fruits puisse qu'un nombre non négligeable de nouveaux joueurs ont fait leur apparition sur le serveur français.


    Maintenant, je vais vous expliquer comment jouer à TERA de façon optimisée en quelques lignes (certaines critiques m'ont fait couler des larmes de sang) :
    - TERA se joue au clavier ! A la manette, à la limite. Mais certainement pas, CERTAINEMENT PAS au mouse clicking ! Alors, les joueurs de WoW habitués à avoir un lock target, vous oubliez. La souris, c'est pour viser, le clavier pour taper. POINT.
    - Et quand je dis au clavier, je parle d'un clavier bien configuré, pas les touches de bases. Faut jouer d'ingéniosité avec des touches à base de maj+E, TAB, click molette
    - Et Pour ce qui est des enchainements à l'espace, juste... NON (sauf comp' à reset) ! Déjà parce qu'il faut changer la touche de saut et parce que jouer sans le raccourci d'enchaînement, c'est jouer plus efficacement. Voire plus rapidement.

    Ça, c'était pour le côté système, parlons à présent du contenu.

    Ahhh le contenu, que dire ? On va faire ça vite en commençant par les points positifs
    - Le PEX revu pour une plus grande rapidité de leveling (13h, de nuit, à deux, avec bonus EXP pour atteindre niveau max) puisqu'avant le niveau 65, on ne va pas se le cacher, le bashing de mob et le farm d'instance, ce n'est pas fun !
    - Le vrai jeu commence au niveau 65 ;
    - Des boss badass qui demandent aux joueurs réflexes et ingéniosité ;
    - Du PVP intéressant mais qui a du mal à s'imposer sur le serveur français (Seren) , il faudrait se tourner sur le serveur Kilian (inter-Europe) pour plus de bastons ;
    - Des instances au format de 5, 7 joueurs et plus récemment de 30 joueurs ;
    - Une difficulté bien gérée où le skill et la connaissance du jeu sont récompensés (les critiques attestant le contraire sont ceux qui n'ont pas cherché à progresser) ;
    - Les ouin-ouin à propos du P2W ne sont pas valables. Certes, on peut avoir un bon stuff (pour 200€-300€, sans que ça ne soit sûr) mais combien de joueurs se retrouvent être la risée de leurs confrères quand on s’aperçoit que ceux-ci sont juste... mauvais et que quelqu'un n'ayant pas dépensé un centime va se retrouver plus fort qu'eux avec un stuff moins bon. Et le dernier stuff (VM 8.5) , n'est pas achetable, ni même ses composants -> Only skill Raid30.
    - Les bons stuffs restent à la portée de n'importe quel joueur qui veut s'en donner les moyens (et le temps, 2-3h/jour en semaine) . Avec différentes façons de s'y prendre (sauf 8.5) . À vous de gérer votre farming.
    - Et maintenant, le ranking, le saint Graal du tryharder. Cela n'est pas inclus dans le jeu, c'est un site (Moongourd) qui se synchronise avec les dps-meters de TERA pour fournir un classement des joueurs avec toutes les données des combats, des buffs, debuffs...
    - Des nouvelles classes, toujours et encore des nouvelles classes. C'est génial ! Mais sans restrictions de races et des sexes... ça serait mieux.- Bientôt l'arbre de compétences ? (déjà sur KTERA)

    Dans les négatifs :
    - Pour tryhard, c'est triste à dire, mais il faut s'abonner. Sinon, si c'est juste ForTheFun, le jeu est très bien gratuitement aussi ;
    - Un scénario qui sent le pruneau (accompagné de son lit de quêtes moisies) ;
    - Le RP ? Ca ne marche que quand t'es bourré !
    - Le système politique n'est plus ;
    - Le passage 65 des joueurs est un cap difficile puisse que le jeu ne les accompagne pas de façon optimale ;
    - Le cashop est cher, horriblement cher (ce qui est positif aussi) ;
    - Modérateur in-game ? Une fois par an ;
    - Faire tourner le jeu à 60fps constant relève du défi ;
    - La moitié des rubriques du support, c'est de la réponse automatique

    Tera est un jeu qui n'est pas mort, au contraire, il continue de s'améliorer en proposant toujours plus de contenus et parfois de nouveautés de gameplay. Mais il faut admettre que la distribution du jeu par Gameforge n'est pas optimale. L'intérêt du jeu est présent pour les joueurs tryhard qui n'ont pas peur de farmer et d'être pointilleux sur le stuff. Mais un joueur lambda peut très bien y trouver son compte puisqu'à l'heure actuelle (de ce que je connais) , Tera reste le MMO le plus dynamique en PVE.
    Je reviendrai peut-être reposter des critiques plus tard. Merci d'avoir lu et j'espère vous voir en jeu d'ici peu.
    Publié le 26 déc. 2016 à 16:09, modifié le 27 déc. 2016 à 17:20
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 avril 2016
    3 personnes sur 7 ont trouvé cette critique utile.
    Alors, un avis sur TERA, année 2016.

    Bon alors, déjà j'exposerais les mauvais, puis les bons points du jeu.

    Les points négatifs :

    1) Le temps de téléchargement de deux jours + les patchs, ce que je trouve énorme pour un jeu de cette qualité  ;
    2) La maniabilité du personnage est vraiment affreuse, obligé d'appuyer sur Echap pour accéder à son inventaire, c'est vraiment peu pratique. Pas de possibilité d'utiliser la souris pour avancer, seules les touche fonctionnent...
    3) Les quêtes sont écrites en minuscule, tout est écrit pour qu'on ait mal aux yeux  ;
    4) Les quêtes sont mal faites. Ok, je veux bien aller tuer X monstres, etc., mais c'est à toi de chercher, aucun indice sur où sont les monstres, etc. ;
    5) Ce jeu est plus axé sur le PvP qu'autre chose. Ben oui, c'est tellement plus facile de tuer des gens avec 20 ou 30 niveaux de moins.

    Les points positifs :

    1) Le choix du personnage est vraiment super, on a un large choix que l'on peut personnaliser ;
    2) les dessins sont super bien faits ;  
    3) l'histoire est bien faite et captivante (mais aucune possibilité de skip, contrairement à tous les autres MMORPG) .

    Bref, après quelques jours de jeu, je le désinstalle sans regret ! Mais bon, deux jours de téléchargement pour ça, je suis déçu.
    Publié le 14 avril 2016 à 21:22, modifié le 14 avril 2016 à 21:26
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 14 avril 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    Tout d'abord je tiens à préciser que je ne m'intéresse pas au PvP, je ne pourrai donc pas en parler.
    Quand je me suis mis sur TERA, j'ai pris une claque dans la tronche :  graphiquement magnifique, personnalisation plutôt sympa et le must du must, un système de combat dynamique très sympa.

    Puis arrivent :  
    - les premières quêtes... classiques : aller tuer cinq monstres ;  
    - puis les quêtes suivantes :  de nouveau tuer cinq monstres ;
    - ah une quête différente : "récupérer cinq ressources... en tuant 5 monstres"... ou pas.

    Une fois que l'on a rendu toutes les quêtes, un PNJ nous demande d'aller parler au PNJ d'une autre zone toute aussi jolie mais copiée/collée de la première : des PNJ filant toujours les mêmes quêtes, des monstres à basher en continu et... rien d'autre.

    Et donc après plusieurs heures de jeu, on entre dans une lassitude perpétuelle qui consiste en un bashing de monstres continu au milieu d'un monde aussi beau que vide.

    Pour conclure, je dirais donc que Tera était très prometteur mais que l'intérêt du jeu a été bâclé par une finition répétitive au possible et un contenu pauvre si l'on compare à d'autres MMO actuels (même parmi ses confrères gratuits).
  • 8 août 2015
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    Par
    Mise à jour 30. 09 et 30. 11 

    Cette critique suit celle de vino5986 par rapport à la transformation P2W de Tera Europe (frogster - gameforge).

    1\ MAJ 30. 09 : le meilleur stuff du jeu peut être facilement obtenu par une instance cashshop (le seul moyen d'y accéder est de payer en €) et l'instance la plus dure du jeu qui devait servir à obtenir ce stuff ne sert à rien a part la gloire.  

    2\ MAJ 30. 11 : suppression de tous les moyens de farm les alkahest de maître. Maintenant, le seul moyen de monter son stuff, c'est d'acheter ces alkahests de maître au cashshop.  

    3\ MAJ 30. 11 : les alkahests de maître étant la matière première de base à toute l'économie du jeu, c'est l'ensemble de l'économie du jeu qui s'effondre.  

    4\ Toutes les ressources nécessaires pour up un stuff (alkahest de maître, parchemin de maitre, envoûtement) et les ressources nécessaires pour essayer les instances de haut niveau (lien de cristal total etc. ) s'obtiennent uniquement via cashshop.  

    Dans l'état actuel des choses, il m'est impossible de recommander ce jeu à qui que ce soit, à moins que vous ayez envie de dépenser des centaines d'euros pour pouvoir progresser.  

    Cette critique ne concerne que l'exploitation européenne de Tera (Frogster - Gameforge).

    MAJ 2015-08-08 :
    Depuis peu je suis retourné sur l'exploitation européenne du jeu, il y a eu de nombreuses améliorations en particulier concernant les points précédents de ma critique. Les ressources sont de nouveau accessibles, et il est très facile de trouver des liens de cristaux totaux pour débuter dans les instances. Gameforge semble avoir eu peur de perdre trop de joueurs et semble vouloir faire quelques efforts.   Ma critique est donc legacy et ne concerne pas l'état actuel de l'exploitation européenne, je mets à jour la note. Les serveurs européens regagnent légèrement de leurs populations.
    Publié le 26 mars 2015 à 16:27, modifié le 8 août 2015 à 14:05
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 20 sept. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    7 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    9 Septembre 2014.  
    Cette critique a pour but d'expliquer les changements qu'à malheureusement subi le magnifique jeu Tera depuis sa sortie, et de pointer du doigt ce qui ne va plus, d'après les anciens joueurs. J'explique également, selon mon point de vue, ce à quoi doivent s'attendre les nouveaux joueurs adeptes de MMORPG de qualité :

    °°Commençons par le leveling :
    TERA a fait paraître une nouvelle classe, la Mortiféra (ou Reaper) , dans son arsenal depuis le début de l'été 2014. Les joueurs ayant déjà un personnage Niveau 40 peuvent créer un nouveau personnage de cette classe et le faire commencer directement au Level 50, puis faire huit quêtes (1h en tout) qui vous feront passer 58. Dans TERA, vous n'avez donc que deux niveaux à passer, de 58 à 60, pour avoir un personnage Level Max. Il est donc possible créer un personnage et de le stuff convenablement en deux jours, sans forcer.

    °°La simplification du jeu :
    Depuis peu, TERA (ou plutôt Gameforge) a tout mis en oeuvre pour laisser le jeu accessible à tout le monde. Ce n'est pas un mauvais point en soi, mais on retrouve des joueurs avec le 2è meilleur Stuff du jeu qui demandent sur le canal Général "C'est quelle icône l'hôtel des ventes ? ". Ce qui a le plus tué le jeu est l'arrivée de la Reaper, mais aussi les quêtes PvP qui permettent d'XP hyper rapidement de 1 à 60  (avec les autres classes "normales") , et la sortie de nouvelles instances risibles de facilité, le genre de Raids 10 (je parle bien du raid le + HL) où l'on peut PL 3 à 4 gens à l'intérieur.

      Le seul point positif est que la meilleure arme du jeu (et encore, c'est discutable) s'obtient dans une instance à 5 vraiment difficile, que seuls les meilleurs pourront tomber. Car OUI, le meilleur stuff du jeu (sauf cette fameuse arme) s'obtient uniquement via un farming intensif de : Donjons (avec beaucoup de PL sur les serveurs) , Ressources, Artisanat, et Argent, beaucouuup d'argent, car la majorité des ingrédients pour fabriquer votre stuff PvE HL est...  échangeable. Vous n'avez donc qu'à Farm les Pièces d'Or pour être full stuff, ce qui est déplorable comparé à avant, où il fallait juste du Skill, du défi, pour finir les instances HL. Ce qui m'amène à parler de :

    °°  La boutique TERA et le CLUB TERA :
      Le Club TERA est la version payante du jeu (13€/mois) , qui vous permet d'aller deux fois plus vite dans tout ce que vous faites, Pex, entrées d'instances, Or obtenu etc. Evidemment, on va dire, non, ce n'est pas du Pay2Win, mais dans ce jeu, le Club Tera est tellement indispensable que vous avez l'impression d'avoir tout perdu quand vous repassez en version Free2Play. Et comme vous venez d'apprendre que l'argent fait tout dans ce jeu...

    La BOUTIQUE, quant à elle, propose des potions de Pex, de santé, d'optimisation de compétences (donc certaines disponibles UNIQUEMENT en cash shop) , et depuis peu des sous-vêtements, pièce d'armure comprenant des statistiques, vous pouvez les obtenir en jeu également, mais vous pourriez toutes les semaines ouvrir une boîte (en farmant dur) où vous avez une chance sur 30 d'obtenir la pièce désirée... = Pay2Win, à mon goût. Tout ceci est bien entendu nouveau sur TERA, et n'existait absolument pas avant 2014.
    Cette Boutique TERA est une machine à fric, elle propose bien sûr énormément de montures et Skins très jolis. Mais le problème est que TOUT est échangeable, absolument TOUT. 85 % des articles achetés sont donc utilisés pour être revendus à d'autres joueurs, pour gagner de l'argent InGame. On échange ses Euros contre des Pièces d'Or. Argent qui comme vous le savez vous permettra d'obtenir le meilleur Stuff du jeu.
    De plus, la boutique TERA ne vous propose que des "Kinder Surprise", vous voulez une monture particulière, vous allez acheter une boîte à ouvrir InGame qui comprend six montures différentes possibles, il ne vous reste plus qu'à prier pour tomber sur la bonne ou dépenser et re-dépenser de l'argent réel en cas de malchance. Même système pour les jolis Skins.

    °°Les Skins  :
      Modification relativement récente dans TERA : vous ne pouvez plus changer le Skin de vos armures et armes sans passer par la boutique TERA. Le changeur d'apparence (qui vous permettais de retranscrire un skin qui vous plaisait sur votre propre équipement) a été supprimé.
      De plus, les teintures permanentes ne sont disponibles qu'en... devinez où ! BOUTIQUE ! Gagné ! On ne peut plus les craft nous même, sauf des teintures d'une heure Temps Réel.
    Donc, dans TERA, si vous voulez un Joli skin --> $ € £ .
     

    °°L'incohérence dans le nouveau contenu :
      TERA nous présente une histoire où, pour faire court, des créatures dites "argones" envahissent le monde et doivent être éradiquées tout au long de votre leveling et de vos quêtes dites 'narratives'. Lors de la dernière mise à jour, quatre nouvelles instances sont sorties qui n'ont absolument RIEN à voir avec TERA et son histoire. Absolument AUCUNE histoire n'a été présentée pour expliquer ces nouveaux donjons, la raison de la présence de notre personnage à l'intérieur, etc. Rien. Même dans le texte des quêtes. Nous avons Une "Clairière" où il faut sauver un arbre de la folie. Une "Prison de Lakan" qui sort de je ne sais où, et on ne sait même pas qui est Lakan puisqu'il n'apparaît pas dans l'instance. Un Raid 10 "Bord du Précipice" sans aucune histoire non plus. Et un "Abcès" ou tout est en putréfaction, mais aucune histoire ou explication.  C'est bâclé.

    J'ai attribué cette note de 5, pour rendre hommage aux graphismes magnifiques  (mais ayez un TRES TRES bon ordi je vous préviens ! ) et au Gameplay très bien fini accompagné de classes vraiment sympas à jouer. Finalement, c'est une des seules choses qu'ils n'ont pas changée et qui sauve le jeu. Mettez TERA avec un Gameplay Médiocre et ils font faillite en une semaine.
    Pour résumer, TERA était un très bon jeu où l'on pouvait rester très longtemps à essayer de tomber les instances HL et vraiment s'amuser en PvE. Dorénavant, les plus gros Farmeurs (ou Portefeuille, ça dépend) ont le plus gros stuff. Cela vous prendra un temps fou pour avoir un semblant de stuff sans le CLUB TERA et la Boutique. Boutique qui est devenue une machine à fric qui ne présente des intérêts que pour GameForge et les gens qui peuvent se permettre de dépenser dans le CashShop.
    TERA n'est pas encore devenu entièrement un PAY2WIN, mais il en prend le chemin et c'est vraiment dommage compte tenu de la qualité globale du jeu. Il est juste très mal géré par ses développeurs.
    Merci de m'avoir lu : )  
    Publié le 20 sept. 2014 à 10:29, modifié le 20 sept. 2014 à 10:52
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 4 juin 2016
    1 personne sur 4 a trouvé cette critique utile.
    Je tiens tout de même à préciser que vu que je ne fais pas de PvP, je ne dirais que brièvement ce que j'en pense, du peu que j'ai pu tester... donc ne pas trop prendre en compte ma note sur cette catégorie.

    >>Graphismes :
    C'est tout simple : TERA est très beau, splendide pour beaucoup, sauf qu'avec le temps, nous y ressentons tous un début de vieillissement (très lent bien sûr, pour l'instant cela ne gène pas du tout) .

    >>Gameplay :
    Le gameplay est tout simplement HIDEUX ! et principalement les classes dites "magiques" qui en deviennent à la limite du ridicule, entre les jets de bouillabaisse pixelisée du sorcier et les gouttelettes de lumière du prêtre... Oh j'oubliais, Tera est heureux de vous présenter son public fangirl à petite fille, grande arme (oui, elle dépasse l'Elins en lui-même et c'est le cas de le dire...) , un gameplay fort abusif... Bon bah, désolé les mecs mais nous n'y sommes pas le bienvenue. Que faut-il en conclure ?

    >>Scénario/Histoire : 
    Alors là, c'est le pompon ! La cerise sur le gâteau ! Tout commence bien au départ. La première fois que j'y est joué, nous arrivons sur un plutôt beau pégase car une île est apparu grâce au rêve des deux TITANS (Ooh une belle légende ! ) . Et c'est là que nous tombons dans le flou. Nous sommes censé retrouver le frère d'un Haut-elfe et nous nous retrouvons à finir à Velika et après c'est le FLOU total... Vu qu'une certaine récente mise à jour a modifié TOUTE l'histoire, je n'ai rien compris de A à Z ! Entre les instances, raids qui arrivent comme ça sans raison, ni aucune histoire... C'était la panique à bord...
    Je vous déconseille de jouer à ce jeu pour l'Histoire...

    >>Les Décors et Divers... :
    C'est sans vous parler des fameux décors bien vides et sans réel intérêt... C'est simplement vite fait, beau et encore (oui, l'île de l'aube est l'une des zones qui m'a le plus marqué, voire seulement marqué) , aucun mob dans le coins hormis postés à 20 kilomètres, séparés les uns des autres... Ooh la jolie plaine bien... VIDE. Et des mécaniques plus que douteuses.

    >> Le end-games et son PvP/PvE :
    Le stuff est l'une des belles conneries du jeu... Je vous laisse deviner pourquoi (Oh, merci les enchantements ! Oh merde farmer, farmer, farmer...) . Je ne parle même pas de l'artisanat, et quand on y voit le End Game offert, on peut se faire des cheveux... Le PvP est complètement... pourri. Le PvE, c'est à peine si la créature te capte, mais quand tu l'aggro, là c'est toi qui le capte plus...

    >> L’extension Fate of Arun :  
    De la pure DAUBE ! Quand j'ai découvert les nouvelles maps et les nouveaux "contenu", je me suis demandé si ce n'était pas une blague. Les nouvelles classes Fans-Girls, elles sont pathétiques. Il n'y a rien de plus à dire car tel le désert de sable, je crains que Tera ne soit à sec.

    >> La personnalisation et l'appel de l'abonnement  :
    Alors au début, c'est super beau, on peut faire bien trop de choses et bah, en fait, c'est beau mais c'est tout. On ne peut pas faire grand-chose, c'est même plutôt restreint au final. Pour ce qui est de l'abo, et son cash shop, ils en deviennent indépendants et comme beaucoup le disent, désormais le seul moyen d'être plus haut que les autres et n'avoir aucun malus (oui il y en a beaucoup, assez pour gâcher le plaisir de jouer) est de payer ! €€€€ Sortez vos cartes bleues ! €€€€

    En conclusion : Tera est un MMO qui aurait pu être pas mal, mais il faut désormais l'avouer, le jeu n'est bon que pour ses graphismes... et quelques idées (à la va vite) . L'habit ne fait pas le moine, comme on dit ! Et Tera n'est désormais qu'une vieille peau pendante attendant son heure... et devient dépendant du Cash Shop et de son abonnement pour monter en puissance et s'y faire moins suer. Donc, je ne vous le conseille pas, mais je vous souhaite de tester, après tout, les goûts et les couleurs...

    Je doute sincèrement que le jeu tienne longtemps dans les annales... tel un Guild Wars (2 ? ) ou un Final Fantasy ! Good Bye Tera, en l'occurrence malheureusement je quitte le rêve.
    Publié le 9 août 2014 à 04:55, modifié le 4 juin 2016 à 00:48
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 5 août 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    7 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Et ben, ça m'aura pris un peu plus de deux semaines pour atteindre le niveau 50. Oui, vous me direz, ce n'est pas assez, il faut aller au niveau 60. Mais non, malheureusement, je termine déjà mon voyage à ce stade... ou presque. Pourquoi ?

    Commençons d'abord par :

    1) Les graphismes : Le moteur graphique est sous-exploité et la programmation partielle en flash rend l'utilisation du CPU abusive. Ainsi, même certaines grosses config ont du mal à faire tourner le jeu à plus de 20 FPS, ce qui est une erreur fatale pour un MMO qui n'est pas « de niche » .
    C'est beau, mais c'est coréen, donc des environnements colorés et des personnages mignons sans plus, mais...

    2) l'histoire est... je lui donnerais un bon 0. 5/20. Et encore, je suis gentil. Voyez-vous, ça ne sert absolument à rien de créer des environnements beaux et divers s'il n'y a pas un fil qui tisse des liens entre ces différents morceaux. En général, le lore nous informe un peu sur l'architecture de certains bâtiments, les spécificités de certaines zones. Les PNJ sont un peu là pour ça. Cela étant dit, rien de cela n'est présent sur Tera, ou du moins pas de manière satisfaisante, ce qui gâche le plaisir à la fois graphique et ludique. J'ai lu toutes les quêtes scénaristiques jusqu'au niveau 47-48 et j'ai été dégoûté par ce copié-collé du scénario d'Aion avec des incohérences hallucinantes (ou alors Tera raconte plusieurs mini-histoires sans les coller bout-à-bout... ce qui n'est pas plaisant du tout). Cela dit, si on joue à Tera, c'est surtout pour...

    3) la jouabilité : Et là, oui, je dois admettre que basher du mob en esquivant et en lançant des combos, ça rajoute vachement du nerf aux combats... ou pas. Disons que ça fait effet durant les 30 premiers niveaux. Ensuite, c'est des compétences lancées, combinées à une touche espace qui sert de fourre-tout. Le pire serait avec la classe Reaper... Cette fameuse classe qui te propulse au niveau 60 sans grande difficulté... On l'appelle dans le serveur la classe « espace » . Bref... vous l'aurez compris, c'est un gameplay nerveux... mais avec des commandes répétitives. Oui, j'aurais espéré voir un système de combos plus proche de celui de C9... Mais bon, s'il n'y avait que ça, ça passerait et j'aurais pu basher plus longtemps jusqu'au niveau 60, sauf qu'une chose m'a déplu, et c'est :

    4) La sensation de jeu, ou « Gamefeel » (merci à l'excellente chronique de Dorian pour avoir parlé d'un sujet que je croyais indescriptible par des mots) : C'est très simple, le jeu ne répond pas assez vite aux commandes exécutées par le clavier. Non, je ne parle pas de lag, je n'ai d'ailleurs pas laggé du tout, donc je donne un gros +1 à la stabilité des serveurs et leur fiabilité. On m'avait conseillé de prendre le guerrier et j'avais aussi essayé le mystique, mais rien n'y fait : le personnage est mou du genou, et on a l'impression de jouer avec une personne qui pèse 200 livres. Disons juste que l'argument du réalisme ne tient pas la route dans un MMO, et surtout pas dans Tera, quand on voit la tronche de certaines montures avec des walkman et une coupe rasta arc en ciel dans un univers médiéval-dark... adieu le jeu de rôle... Bref, je ne peux pas avoir la même réactivité face à l'ennemi que dans un C9 ou un Dragon Nest. Oui, on peut maîtriser n'importe quel jeu avec de l'entraînement, mais la lourdeur du combat nous fait plus en vouloir au jeu qu'à nos propres capacités, ce qui rend la progression et le gain d'expérience très... chiant. Ajouté à cela que les mobs n'ont pas vraiment de « lois physiques » intégrés à leur corps, bah, ça fait tâche. On dirait qu'on tape sur des pierres mouvantes et on n'a pas l'impression que l'animation des compétences et des armes change quoi que ce soit à la douleur du monstre. Là encore, Dragon Nest réussit mieux avec des mobs qui réagissent au quart de tour à toute compétence de la bonne façon (pas d'une façon idéale, mais assez pour se sentir récompensé suite à ses multiples acrobaties martiales).  
    Limite pour compenser ces aspects négatifs, j'aurais préféré qu'ils mettent du piment dans les combats, comme dans monster hunter, avec des world boss plus complexes, des parties du monstre qui se détachent, d'autres dont on pourrait se servir contre ce même boss, mais rien... rien ne justifie la lourdeur du gameplay...

    5) Le leveling ou « nivellation positive » : BoF, rien de nouveau, des quêtes, des quêtes répétables, de la baston en BG et des donjons... Les donjons sont assez classiques, avec des stratégies de combats tout aussi classiques. L'obtention d'équipement pendant le leveling est assez facile, de même que celle de la monnaie, des costumes et des montures... Bref, on s'ennuie très vite si on a joué un minimum à d'autres MMOs.

    6) Le PvE HL : Je n'y est pas touché, mais il se pourrait bien que j'y touche vu que je n'ai pas encore retiré Tera de mon disque dur. Je ralentis juste mon leveling à coup de dailies, j'aurais peut-être le courage un jour de franchir le cap et de mettre à jour cette section. Cela dit, de part ce que j'ai constaté en communiquant avec des joueurs, c'est dur dans le mauvais sens du terme... si on est un habitué du MMO et des raids avec des bosses à stratégie, le PvE HL de Tera serait du gâteau comparé à Rift par exemple, ou même Dragon Nest. Sinon, les joueurs qui ne veulent pas apprendre... bah ils wipent et se font kick.  Rien de bien compliqué.
    Mais ça reste très pauvre... on fait rapidement le tour du contenu à ce qu'il parait et je vois surtout les HL faire du PvP en BG que faire du PvE HL.

    7) Le PvP : Deux BGs débloqués pour l'instant... amusant au début, mais devient vite lassant. Je n'ai pas essayé le serveur PvP, compte tenu de la présence importante de griefers... Mais les reapers sont clairement avantagés en PvP de masse... On dirait que les développeurs ne cachent même plus leur désir de rentabiliser le jeu jusqu'à la moelle avant de sortir un futur titre (Tera 2 ? Rumeur seulement... ).

    8) Bande son : rare, pas terrible, passera vite aux oubliettes.

    9) Communauté US : Si vous partez sur le serveur US, blacklistez / évitez tous les joueurs qui ne parlent pas anglais et ajoutez en ami tous les joueurs qui parlent anglais même si ce n'est pas leur langue natale. La raison est simple : Si vous tenez vraiment à finir un donjon à partir du niveau 48, faut communiquer, car ça se corse et pas qu'un peu niveau difficulté. Il y a même la première version difficile d'un donjon d'accessible aux alentours du niveau 50 (quand vous aurez atteint le ilvl adéquat, ou gearscore en d'autres mots). Ce n'est pas un conseil personnel évidemment, tout le monde sur le serveur US fait usage de ce blacklisting. L'usage du chat vocal devient même nécessaire à haut niveau, donc si vous ne parlez pas un traitre mot d'anglais, restez sur le serveur français. J'ai cherché pendant longtemps une guilde francophone, mais elles sont en majorité dissoutes.


    Conclusion : Si vous êtes blasés des MMOs classiques, passez votre chemin, Tera, c'est un Aion emballé avec du beau papier-cadeau. On prend du plaisir à déchirer le papier, mais quand on découvre que ce qui se cache derrière est notre ancien jouet machouillé jusqu'au dernier centimètre carré, on est vite déçu et on jette le jouet assez rapidement. Sinon, si vous voulez jouer à du classique avec du farm à gogo et que vous ne détestez pas le style asiatique, Tera pourra bien vous retenir un bon moment.  

    Bonne lecture : )
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 mai 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Bonjour à tous,

    Pour ma cinquième critique j'avance dans le temps et m'attaque à un MMO récent (2012 et on est en 2014, je sais il y a plus récent) , il y aura fait parlé de lui pour la taille généreuse de ses... monstres, son style extrêmement typé asiatique et surtout son système de combat novateur à sa sortie, voici venue le temps de critiquer Tera : The Exiled Realm of Arborea. Je vais une fois de plus essayer de rester le plus objectif possible, mais je préfère être honnête, le dessin de manga me fait gerber, le dessein de BD et de comics aussi au passage, trop académique, trop plat, trop artisanale et non artistique, mais cela ferait l'objet d'une autre critique.

    Bienvenue sur Arborea !

    Utilisant le moteur Unreal Engine 3, le monde de Tera : The Exiled Realm of Arborea et ses protagonistes bénéfices d'un moteur d'une excellente facture et qui tourne sur des machines correctes. Les fans de manga seront comblés, peut-être même habitués à toutes ces disproportions masculines et féminines, ces monstres tirés des mythologies asiatiques, les joueurs comme moi verront cela certainement d'un œil différent, les formes nous feront doucement sourire et les monstres apporteront leurs lots de fraîcheur, même si difficilement identifiable au vue de la différence culturelle. Des quêtes de tutoriel classique mais efficace vous présentent le jeu et son contenu, des plus standard déplacements, parler à un PNJ etc au contenu "innovant" de Tera : The Exiled Realm of Arborea, le système de combat.

    De Street Fighter à Final Fantasy !

    Car si je reconnais que le côté technique du jeu est réussi, sa pâte artistique me laisse indifférent, par contre son système de combat m'a de suite accroché. Même si comme dans tout les RPG au début on a une attaque, le fait de cliquer, visée au curseur pour la réaliser rend les combats beaucoup plus "punchie" que le classique : target, incant, hit. C'est peut-être mon côté fan de hack'n'slash qui parle mais les clics souris pour attaquer me manquait ! Mais si le système de combat clique souris et quelques sorts supplémentaire marche pour un hack'n'slash où on casse du mob à la pelleteuse, dans un MMO où les combats se résument à mob (je parle en généralité) que l'on tape plusieurs secondes, voir minutes pour un boss, cela devient assez répétitif sans procurer le fun du début et sans apporter une réelle innovation du système "classique".

    Un monde gigantesquement instancié !

    Si je trouves ça normal d'instancier des parties du jeux comme les arènes ou BG, créant des "mini-jeux" amusant entre deux occupations ou même une instance permettant de vivre son aventure tranquillement à son rythme avec ses amis, le monde quand à lui se doit être ouvert ! Sinon on se retrouve avec un manque de cohérence et même si ce jeu présente des zones "ouvertes", il y a énormément de déplacement par TP (même dans la capitale... ) , les zones font généralement très couloir et on se sent à l’étroit. Alors c'est certainement le moteur graphique qui oblige ces contraintes techniques, mais il est dommage d'augmenter la qualité visuel, au détriment du sentiment de liberté.

    Solo oui mais les amis c'est mieux !

    Si le jeu est faisable en solo au niveau des quêtes, plus on monte en niveau plus le besoin d'expérience en groupe (même si c'est que deux) se fait sentir. Car temps que l'on esquive toutes les attaques d'un mob, tout va bien, par contre une attaque spécial, un aggro de trop ou un autre joueur (pk) et c'est vite le drame : D ! Et sur ça Tera : The Exiled Realm of Arborea est très bon, il pousse au groupe et donc à la sociabilisation si on est venu jouer solo et à attendre ses potes afin de monter en expérience dans de bonnes conditions, si on est venu en groupe.

    Ma cité et ma patrie, c'est Rome et c'est le monde !

    Je ne suis pas allez assez loin dans le jeu pour faire une réelle critique du système politique de Tera : The Exiled Realm of Arborea. Mais rien que l'initiative de mettre un semblent de politique solo/guilde/alliance/monde dans un MMO est un effort à saluer. Alors je vais expliquer celui de Tera : The Exiled Realm of Arborea tel que je l'ai compris, vous avez un système de vote (démocratie fictive comme IRL^^) , un système de guerre de guilde et le mélange des eux afin d'assoir votre pouvoir sur une des trois grandes régions d'Arborea. Le PvP étant divisé entre sauvage (pk) , instancié (bg) , duel et guerre de guilde (ouvert) , il y a en a pour toutes les sauces (excepté PvP de masse).

    Conclusion !

    Je n'ai pas fait une grande aventure sur Tera : The Exiled Realm of Arborea, sans parler du style manga (chacun ses goûts) , j'ai trouvé le monde trop étriqué pour moi, autant sur un CORPG (voir Guild Wars) cela est explicable, autant dans un MMO c'est un manque cruel de "liberté". Même si les quêtes sont nombreuses le bash de mobs est omniprésent, autant les quêtes "fedex" peuvent être relou, mais le bash encore plus ! Là où Tera : The Exiled Realm of Arborea innove et surprend c'est sont gameplay, nerveux et addictif sur le début, il devient trop répétitif sur la fin (peut-être le manque de skill utilisable, je en sais pas) et on saluera fortement l'initiative d'un système politique (qui mérite peut-être d'être amélioré) , contenu qui devrait être dans tout MMO. Pour conclure sur Tera : The Exiled Realm of Arborea, il est pour moi la porte du renouvellent du MMO qui s'ouvre timidement, révision du gameplay (encore trop jeune) , des contenus laissés de côté comme la politique, des graphismes utilisant des moteurs plus "moderne" mais en oubliant d'ouvrir ses zones, couplé à un bash intensif et un gameplay répétitif (car trop "jeune") , on obtient un jeu sympa mais qui fait office d’essai.
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 25 avril 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    Bon je suis que niveau 48 avec mon prêtre donc pas entièrement haut niveau, mais j'ai quand même une vision assez globale du jeu. On vous en balance directement plein la vue avec un Unreal Engine super bien géré (mieux que certaines licences blockbuster) et un univers quelque peu... grand.

    Bon petit truc auparavant, si vous n'aimez pas le style coréen ou tout simplement les MMO asiatiques, ici vous allez mourir d'une crise cardiaque. C'est coloré à vous en faire sauter les mirettes (il y a des fois où je me suis arrêté à l'entrée d'une zone tellement c'était grandiose, en train de gémir "oh purée c'est géniaaaaaaaal") , les personnages font très "animé japonais" avec des personnalisations bien plus que suffisantes (quand on sait s'en servir bien sûr) ;

    Heuuu d'ailleurs de ce côté, pas de polémique pour dire "C'est inadmissible ! Les femmes dans ce jeu sont montrées comme des objets toussa toussa ! " Ouais bon allez mater les pectoraux saillants des elfes androgynes et des Castanics pole dancer, après on en reparlera. Car si vous n'aimez pas les petites tenues bah... jouez des gros musclés d'humains.

    Bref au début on vous balance sur une île "tutoriel" quand même assez bien foutue on va le dire (faites en vraiment le tour vous verrez ça vaut le détour) qui vous permet d'appréhender votre classe et le style de combat.

    Le gameplay est, on va dire, assez dynamique ? Non sérieusement c'est juste jouissif, que vous soyez heal, tank, cast ou DPS continu c'est juste une tuerie. Un système de FPS pour les lanceurs de sorts et un moteur physique que (pendant les combats j'entends bien) est plus que bien géré.

    Bon après en décor, voila la lacune. Ouai en fait je m'amuse à glitcher sur des murs en faisant du bunny-hopping pour trouver des jolis coins de paysage.

    Les phases d'expérience sont pas trop longues (en deux jours no-life on peut passer 35 sans problème) , mais les quêtes restent du MMO de base (un peu de farm, un peu d'histoire, un peu de farm, un peu d'exploration).

    Justement ! Alors tous ceux qui viennent dire "Méheuuu c'est trop nul on fait toujours la même chose c'est du couloir et y a rien de nouveau". [... ] Arrêtez de jouer de manière conventionnelle, c'est sûr que vous trouverez ça vide si vous explorez pas, on est pas sur WoW non plus. Par exemple j'arrive dans des zones gelées, je vais suivre la quête narrative (très bien foutu d'ailleurs le système de cinématique avec le doublage) et dans mon dos je vous un énorme château. Attendez, ils me disent pas d'y aller ? On s'en fout, on y va et on découvre des trucs de dingue. On va dans un coin qui attire l'oeil et on tombe sur un World Boss, on passe d'une zone à l'autre on se pète les mirettes, on arrive en donjon on se fait éclater en solo.

    Les donjons, je ne peux pas dire que j'ai jamais de heal dans mes groupes aussi je joue Prêtre, Guerrier et lancier. Mais bon ça se rush peut être mais c'est plus sympa d'y aller molo, se faire des petits défis en faisant un pull du last boss pendant que le tank est afk, se faire des packs pendant que le heal va dancer la kukaracha devant les pnj. Bref je m'égare un peu mais les donjons sont tout sauf ennuyeux (tentez de faire survivre votre heal en TdN on reparlera après).

    Le PvP est assez bien équilibré par rapport à la plupart des autres MMOF2P. bien sûr certains diront que les heals, les prouf et les lanciers sont imbattables...

    Le Cash shop est absolument pas présent (je ne l'ai jamais utilisé, et même si j'aurais pu je ne l'aurais pas fait) juste des petits trucs pour les enchantements qu'on peut avoir sans problème en jeu ou même les avatars

    Par contre gros point noir, la communauté. [... ] Sérieusement c'est le clash permanent sur le world le soir et en donjon des fois on tombe sur certains qui viennent te ninja parce qu'ils ont le lead, pareil en guilde des fois. Etant redevenu un peu casual par faute d'étude, j'ai ralenti ma progression mais je garde toujours autant de plaisir à jouer.
  • 3 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    0 personne sur 1 a trouvé cette critique utile.
    J'ai un Berserker lvl 60 et un Prêtre lvl 46, je n'ai pas exploité le jeu à fond simplement parce que j'en avait vraiment pas envie, donc je vous donne mon aperçu de ce jeux en deux catégories, point fort et point faible.

    Points forts :

    - Les graphismes, le jeux est magnifique, les animations aussi ainsi que les races qui sont toutes sublimes.

    - La carte est très grande, il y a plein de lieux à explorer, il y a parfois de petit donjon en fin de zone.

    - Une identité coréenne très bien assumée, avec un bestiaire typique des jeux asiatiques.

    - Il y a un coté sexy dans ce jeu avec des costumes très court, etc. C'est quand même agréable.

    - Les boss, ils sont pour la plupart impressionnants avec des stratégies variées même si tout se rush plus ou moins.

    - Cash shop vraiment optionnel.

    Points faibles :

    - Phase de progression trop longue à mon gout, c'est pas du Aion, mais c'est pas non plus du WoW. Long et linéaire également, on reproduit également le même schéma jusqu'à en avoir marre et finir pas faire du bash avec des bonus d'expérience. (3 semaines pour du 2h de jeu par jour ; donc c'est pas vraiment un jeux casu)

    - Le PvP, ben... aucun équilibrage à mon gout, n'importe quelle classe peut tuer n'importe quelle classe, ouais... avec une énorme différence d'équipement, je n'ai jamais vu quelqu'un 1v1 un lancier ou un prêtre à équipement égal. Arène qui apparait toute les 45 min.

    - Corsaire, on sait avant d'avoir commencé si on va gagner ou pas, il y a le groupe préparé et le groupe des bas niveaux.

    - Ben, manque de fun, quand on arrive 60 qu'on se fait farm en BG par manque d'équipement, farm en corsaire parce qu'on tag sans préparation et que les donjons sont tous fait en mode rush, parfois sans tank ou sans heal. Du coup, on se fait souvent chier.
    Publié le 3 mars 2014 à 01:10, modifié le 3 mars 2014 à 23:30
    0 personne a trouvé cette critique utile.
  • 21 nov. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    1 personne sur 3 a trouvé cette critique utile.
    Tera... malgré mon compte vétéran, je n'y avais joué environ 2 heures car la façon MMO et visée FPS m'avait refroidi a l'époque.

    En manque de jeu en cette fin d'année après avoir été sur WoW et Aion, je l'ai re-télechargé et cette fois j'ai continué et franchement on s'habitue assez vite et les combats sont très dynamique comparé aux autres MMO. Il est visuellement très beau, les personnages féminins et armures sexy à souhait ce que j'apprécie. Le système de PK sur serveur PvP donne de l'adrénaline à souhait. Il y a du PvP, du PvE et du monde, que demander de plus.

    Les classes sont vraiment bien faites, ce qui donne du mal à choisir son personnage principal. Ça fait une semaine que je teste toutes les classes et pas moyen encore de me décider...

    Bref pour moi un très bon jeu bien agréable surtout sur serveur PvP et sur Killian, malgré qu'il soit international, il y a plein de français.

    Je recommande à tous de tester et de ne pas se laisser déboussoler au début par le système de visée.

    Skin des persos 8
    Classes variées 8
    Dynamisme des combats 9
    Graphisme 9
    PvE 8
    PvP 7
    1 personne a trouvé cette critique utile.
  • 5 sept. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    17 personnes sur 20 ont trouvé cette critique utile.
    Je publie cette critique pour toutes les personnes qui, comme moi il y a encore quelques semaines, ont un apriori négatif sur ce jeu se résumant à : "oui bon, c'est un MMO de farm corréen qui fait shlack partout avec des épées de 15m de long, portées par des elfes à poil".

    En fait, ce n'est pas totalement faux mais mon impression est complètement inattendue. C'est peut être le fait de passer d'un gameplay à la LotRO, plutôt mou et soporifique à un gameplay de MMO d'action. Ça change la routine et ça ne peut faire que du bien ! En fait, ce MMO est terrible dans son système de combat. Ça me fait le même effet que SWTOR et Secret World, avec leur quêtes entièrement scénarisées et doublées : comment revenir à ce qui se faisait avant ?

    Les animations de personnages sont très bien réalisées, il faut savoir viser juste, bien se placer et bien se déplacer ! C'est superbe. En tant que prêtre j'ai juste adoré ce nouveau système. Je n'avais pas pris mon pied de la sorte depuis l'ère WoW pré-BC. Depuis une éternité en fait.

    Parlons quêtes, je lis ici qu'il s'agit de beaucoup de farm, qu'il y a peu d'intérêt et je m'attendais vraiment à quelque chose de choquant et pénible. En fait rien de bien choquant. Ce n'est pas plus débile que la plupart des MMO, sauf les 2 précédemment cités qui se démarquent vraiment du lot.

    Pour le moment je trouve tout simplement ce jeu excellent, et je recommande à tous de le tester, car on m'a un peu beaucoup forcé pour le faire et je suis surpris par ma propre réaction !

    Le gros bémol que j'ai pu rencontrer actuellement, c'est la communauté. Ah ça fait mal, ça pique les yeux, ça fait de la peine et notre foi en l'humanité en prend un gros coup. Alors certes ce n'est pas aussi pourri que sur WOW avec des insultes partout, mais c'est plutôt la communauté nouvelle génération. On est dans le genre je groupe je dégroupe et je ne t'ai pas adressé la parole, pas de merci au revoir à bientôt, pas de petite blague entre 2 mobs ou pendant l'afk bio du tank, pas trop d'entraide, mais plutôt du genre à te presser le pas, courir partout et ne pas t'attendre pour les quêtes. Bref, les premiers levels classique de tout F2P, j'espère qu'en montant je trouverai de la maturité et de bons trentenaires prêts à passer de bonnes soirées !
    17 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 26 juil. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    9 personnes sur 27 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    J'ai découvert ce jeu il y a un mois et comment dire que la surprise a été grande pour moi !

    Les points positifs :

    - Le gameplay : Sur Tera on ne sélectionne pas sa cible. On vise et on tape ! Franchement, c'est jouissif et cela apporte quelque chose de nouveau au MMO. Le tout combiné avec des techniques d'esquives ou de blocage, c'est top !

    - Le PVE : Si vous n'aimez pas le bashing, ne jouez pas à ce jeu. (Quoi qu'il est possible d'XP rien qu'en faisant du PvP). Mais si comme moi vous aimez ça, alors ce jeu est fait pour vous !
    Ce que j'adore avec TERA, c'est les différents types de monstres. Il y a bien évidemment les monstres normaux que l'on démonte facilement. Il y a aussi les BAMs (big ass monsters) qui sont des sortes de boss, mais contre lesquels on doit faire preuve d'agilité et de patience. Puis il y a évident les boss qui sont encore plus fort.
    Autre bon point en ce qui concerne le PVE, c'est le grand nombre de donjon disponibles tout au long de l'aventure.

    - Le PVP : Si vous jouez sur un serveur PVP, le free pk est activé ! Et ça mine de rien, c'est un énorme plus ! Ça faisait longtemps que je cherchais un jeu dans lequel je peux tuer n'importe quel joueur que je croise. Autre bon point pour le PVP, les battlegrounds. Il y en a plusieurs types, mais pour l'instant je n'ai pu en tester qu'un seul dans lequel le but est de pénétrer dans un château protégé par l'équipe adverse et de détruire un pilier d'énergie situé à l'intérieur, le tout en moins de 15 minutes. Si vous tombez sur de bonnes équipes ça peut faire de belle parties !

    - La world map : C'est immense et beau !

    - Le craft : Je n'ai pas encore tout testé, mais pour l'instant j'adhère. Il y a l'artisanat traditionnel, la possibilité d’augmenter ses objets de +1 à +12 pour les rendre meilleur. Et apparemment il y a la possibilité de reroll les stats additionnelles de ses objets pour en avoir des plus adaptées. Et d'autres choses encore... Simple mais efficace.

    Le points négatif :

    - Le jeu semble un peu vide parfois : c'est immense et beau, mais le jeu semble parfois figé et il arrive parfois de se sentir un peu seul dans cette immensité. Mais bon, on oublie vite quand on est en pleine baston dans un groupe de 5-6 monstres ! Et puis on croise toujours plus de monde à proximité des villes et des donjons.

    En bref, super jeu ! Je m'éclate plutôt pas mal et je suis pas prêt de m'arrêter.
    Publié le 26 juil. 2013 à 23:16, modifié le 26 juil. 2013 à 23:18
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 7 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    2 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Alors je précise tout d'abord que je viens d'une très longue période sur WoW et que ça sera mon point de comparaison pour TERA.

    Points positifs :

    -Graphismes très réussis pour un mmo
    -Gameplay dynamique qui change du mmo basique : système de visée et d'enchainement qui sympa
    -Gratuit

    Points négatifs :

    -Choix du personnage : les races sont des stéréotypes ridicules : si vous n'aimez pas les bisounours ou les elfes-humains efféminés, passez votre chemin.
    De même les options de personnalisation sont très limitées.

    -Une seule faction, pas de serveur PvP fr, donc adios le PvP sauvage

    -Le monde est beau mais complètement figé, dans les camps/villes les pnj sont statiques.

    -De même le monde est relativement vide et j'avais l'impression de jouer à un jeu couloir en me contentant de suivre les routes.

    -Les musiques ne sont pas vraiment une réussite par rapport à ce qu'on peut trouver dans d'autres jeux (venant de Skyrim et WoW, ça fait un choc).

    -Quêtes répétitives au possible :
    *Tuer x-gros monstres
    *Tuer x-moyen monstre + Serviteur
    *Ramasser x objets
    Voilà j'ai fait le tour de la variété des quêtes.

    -Système d’artisanat-récolte basique, le point sympa c'est que l'on peut monter tous les métiers de production-récolte (pour les farmers).

    -Concernant la communauté, j'ai désactivé le canal global 5 minutes après mon entrée sur le jeu et selon les heures, les canaux de zone/recherche de groupe sont supportables.

    Bref c'est un jeu gratuit qui reprend beaucoup de concept existants, de manière plus ou moins réussi, mais sans vraiment se détacher de la concurrence.
    Pour moi son principal argument est d'être gratuit sans obligation d'acheter pour une expérience de jeu convenable, donc autant en profiter pour le tester
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    4 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Un très bon jeux en version PvE.
    Quêtes multiples ; instances de groupes variées ; zones très variées. Les monstres sont un peu répétitifs. Il n'y a que leur difficulté qui change.
    Visuellement, un monstre de niveau 1 sera retrouvé à des levels supérieurs avec proportionnellement la même difficulté.
    Il n'y a que les boss de donjon ou des zones extérieures qui sont vraiment uniques.
    Les décors sont très variés et suivent une chronologie. On ne verra pas une zone de désert à la suite d'une zone de montagnes enneigées (pour exemple).
    Les détails sont très bien réalisés, on se surprend souvent à découvrir des éléments de décors que l'on avait pas aperçu lors des premiers passages.

    Une grande personnalisation de son avatar.
    Même si la taille ne change pas, l'apparence est très variée. Des apparences prédéfinies peuvent vous lancer dans l'aventure rapidement.
    Mais tout est possible si l'on prend le temps de modifier.

    L'équipement de base s'obtient facilement avec les quêtes. Si vous désirez mieux, il vous faudra soit avoir de la chance pour l'obtenir avec les monstres classiques, soit privilégier les instances de groupe. On peut toutefois noter une totale inutilité au craft d'équipement en-dessous du lv 60. Même, s'il est toujours possible de le réaliser la quantité de matériaux requis et le temps de le faire ; celui-ci est devenu moins intéressant.
    Au niveau 60, le craft d'équipement devient bien plus difficile mais reste le meilleur.

    De nombreux crafts divers sont là pour apporter du commerce et du contenu au jeu. Les potions, les parchemins, les runes apportent autant d'intérêt pour aider à profiter du PvE que pour le commerce. Rien de très compliqué pour les initiés du craft. Même les personnes peu habituées s'y retrouveront facilement.

    Pour le PvP, ça se passe seulement en arène.
    S'il est facile de se familiariser à son personnage en PvE, il vous faudra attendre le niveau 60 pour pouvoir participer au PvP. A moins d'avoir intégré un serveur PvP qui n'est pas disponible en langue francophone.
    Le système actif d'attaque de TERA prend tout son sens en PvP. En PvE les monstres restent assez statiques même si l'IA leur permet des mouvements d'esquives. Les réactions d'un vrai joueur change tout. Et si une attaque physique atteint son objectif selon le type d'armure, les dégâts sont très variables.
    Une classe de tissu se fera aisément couper en deux par des classes de combat rapprochées.
    Et les groupes de joueurs un peu trop serrés se feront littéralement pulvériser par les AOEs des mages.
    Un assez bon équilibre est en place pour les classes en PvP. Mais celui-ci reste que de l'arène défini et limiter. Aucune zone de free PvP pendant le PvE.
    Aucune possibilité d'attaquer quelqu'un pendant ses collectes de matériaux.
    On tourne en boucle sur des arène PvP en espérant tomber sur une bonne équipe. Dès qu'un d'équilibre s'installe, le fossé se creuse avec le départ des joueurs dans l'équipe maltraitée. L'arrivée d'une équipe de clan ajoute du challenge mais surtout un important déséquilibre.
    Difficile de rivaliser avec des équipes organisées.


    On peut noter une grande différence de confort de jeu entre le PvE et le PVP.
    Si en PvE de petites configurations suffisent largement même en étant graphiquement au maximum, en PvP les choses se compliquent beaucoup. Bien que les arènes ne soient pas composées d'un nombre important de joueurs, les serveurs ont du mal à gérer. Freeze/Lag sont monnaie courante. Et souvent, ça exaspère.

    Les clans/guildes apportent un intérêt social, de coopération pour les instances et l'acquisition de connaissance du jeu.
    Des choses assez classiques pour un MMO mais rien d'innovant. Le système politique de pouvoir contrôler une zone par un vanarck n'apporte que des PNJs marchands dans les zones contrôlées. Si celui-ci décide de les implanter.

    Pour l'heure, c'est à mon sens un jeu plutôt axé PvE avec des options limitées de PvP tardives. L'ensemble est globalement très bon mais de nombreuses choses sont à revoir et d'autres à améliorer, voire changer.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes