La légende

Le monde de TERA, Arborea, naquit il y a des millénaires, lorsque deux titans d'une puissance inimaginable, Arun et Shara, se rencontrèrent dans un vide informe. Pour des raisons que nous ne pouvons que deviner, ils s'endormirent. Et pendant qu'ils dormaient, Arborea prenait forme autour d'eux.

TERA_ConceptArt_05.jpg

Au commencement étaient deux anciens dieux. Après avoir passé des milliers d'années dans un univers de combats sans fin, Shara et Arun décidèrent de fuir. Après avoir dissimulé leurs armes dans un temple secret, ils entrèrent dans un profond sommeil.
Si vous regardez une carte du monde d'aujourd'hui, vous pouvez voir Arun et Shara : leurs corps endormis sont devenus les deux continents qui portent leur nom. Les siècles passèrent, et les déserts, montagnes, rivières et forêts grandissaient sur Arun et Shara. Aujourd'hui, ils dorment toujours.

Même pour un Titan omnipotent, tout sommeil est une occasion de rêver. Ainsi durant leur sommeil, Arun et Shara rêvèrent, et leurs rêves vinrent à la vie. A la vie au sens littéral. Les rêves d'Arun et les rêves de Shara se conjuguèrent pour donner naissance aux premiers êtres vivants à appeler Arborea leur "maison". Ces premières créatures, douze en tout, avaient un pouvoir divin. Pourtant, des rivalités ne tardèrent pas apparaître, et les dieux se sautèrent à la gorge.

Pendant tout ce temps, Arun et Shara continuaient de rêver, et leurs nouveaux rêves prirent des formes similaires aux dieux. Ces nouvelles créatures, les mortels, étaient beaucoup plus nombreuses, mais beaucoup moins puissantes.

TERA_ConceptArt_08.jpg

Arun rêva d'Elfes ambitieux, d'êtres humains intelligents, d'honorables Amani, de puissants Géants, d'intrigants Devas, et de Poporis espiègles. Shara rêva de Sikandari sournois, de sombres Gulas et de Vampires, de Wendigos féroces, de Fées étranges, et de perfides Nagas.

Avec le temps, les douze dieux étaient en guerre, d'abord les uns contre les autres, puis en attirant les races mortelles dans leurs batailles. Ces guerres divines laissèrent la plupart des dieux morts, emprisonnés, ou diminués.

Les races mortelles ne furent pas épargnées. Quelques-unes, comme les Sikandari et la plupart des Géants, furent anéanties. D'autres, comme les Barakas et les Castanics naquirent du conflit lui-même. A l'heure où Tera commence, les Humains, les Hauts Elfes, les Amani, les Castanics, les Barakas et les Poporis se sont regroupés...

... Et ensemble, ils vont devoir lutter contre une menace venant d'au-delà de leur monde : les Argons, une race froide et violente venue des Mondes Souterrains. Si personne ne les arrête, ils détruiront Arun et Shara, et le rêve prendra fin pour tout le monde.
Les Argons pillent et détruisent les territoires des différentes nations. Désormais leur unique but semble être la domination de la surface de la terre. Les premières offensives des Argons furent si puissantes qu'aucune des races de la surface ne fut en mesure de les repousser. Les Humains décidèrent alors de forger une alliance nommée la « Fédération Valkyon » avec les Castanics, les Amans, les Poporis, les Barakas et les Hauts-Elfes, principales factions du monde. Cette coalition fut créée afin d'empêcher les Argons d'assujettir l'ensemble des races civilisées de la surface du monde.
Les joueurs de TERA entre dans cet univers au cours d'une période critique pour la Fédération. Des tensions entre ses membres commencent à poindre tandis que les Argons gagnent toujours davantage de terrain. De plus, certains des dieux des premiers jours d'Arborea sont réapparus, interviennent dans les affaires des mortels, règlent de vieilles querelles et tentent de retrouver le pouvoir divin qu'ils ont perdu lors de la Guerre des dieux...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 964 y ont joué.