Velika : Cité des Roues

La superbe ville humaine Velika est le joyaux de L'Arun Méridional. Construite par les humains avec la collaboration de la déesse Velik, la ville est la capitale de la Fédération et le cœur des échanges économiques et de la diplomatie. Elle est aussi devenue le centre de la lutte pour l'Arun Méridional. La région est dominée par la grande Machine, qui ne fourni pas seulement la ville en énergie mais en assure aussi la protection.

Velika : Cité des Roues

La cité humaine de Velika domine le paysage de la moitié sud d'Arun, elle est une plaque tournante de la politique, de l'économie et de la culture pour toute la fédération Valkyon. Bien qu'éloignée du front des batailles contre les envahisseurs Argons, cette guerre est à l'esprit de tous les citoyens Velikans. L'architecture de la ville est assez étonnante et admirable, mais le rationnement, les pénuries et le crime confèrent sans conteste une aura sombre à la Cité des Roues.

Bien que rendue plus disciplinée à cause de la guerre, la vitalité sans limite de la ville est contagieuse. Beaucoup de ceux qui visitent Velika ont du mal à retourner dans les villes et villages agricoles du sud d'Arun.

La Roue de Velik, un engin de 500 pieds au cœur de la ville, marque le passage du Temps comme c'était déjà le cas lorsque la déesse Velik l'a mise en mouvement il y a 500 ans. La roue centrale diffuse une aura magique à travers la ville, ce qui alimente une grande partie de l'industrie de Velika. La cité est également célèbre pour ses statues, en particulier les nombreux faucons qui sont considérés comme sacrés par les adeptes de Velik, il y a également une statue de 100 pieds de haut qui représente la déesse elle-même en tenue de chasseresse.

Velika : Cité des Roues

Géographie

Idéalement située géographiquement, Velika permet le lien entre tous les royaumes et toutes les villes environnantes. Son accès à la mer lui donne une ouverture suffisante sur l'autre continent du monde d'Arborea, et ses immenses fortifications la protège d'invasions toujours plus incessantes.

Histoire

Cité
Ses habitants et résidents sont fiers de cette cité qui a vu naître les prémisses de l'alliance Velkion qui marqua une nouvelle ère de prospérité et de défense pour les peuples civilisés du monde d'Arborea.

Parmi toutes les races mortelles, l'Homme était le seul à n'avoir jamais construit de villes ou bâtit d'empire. Une malédiction lancée sur eux par leur créateur Gidd les a forcé à errer sans but pendant près de 20 siècles. Mais lorsque l'ère d'errance des Hommes a finalement pris fin, ils ont cherché un endroit laissé libre par les autres races pour s'y installer.

Au même moment, la déesse chasseresse Velik, harassée après la terrible Guerre Divine qui opposa les dieux, a construit un palais dans les plaines du sud d'Arun. Elle a ensuite proclamé, à portée de vue des faucons qui se perchaient à ses fenêtres, « la fin des jeux de guerre et de pillage » puis elle entra dans son palais et referma les portes derrière elle.

Attirés par l'idée d'une paix forcée et engendrée par une déesse, les clans humains ont commencé à se rassembler autour du palais de Velik. En un siècle à peine, une ville rudimentaire s'est mise à entourer le palais. D'abord déguisée, puis finalement sous sa vraie forme, Velik se mit à arpenter les rues de la ville, contribuant à sa construction et, peut-être, à la création de la Roue de Velik qui y tourne encore aujourd'hui.

La réputation de Velika, à travers Arun et Shara, est celle d'un lieu de paix où les réfugiés fuient la guerre et s'y installent pour refaire leur vie. Mais ce surplus de population nuit à la cité qui peine à nourrir et à loger tous ses habitants et des tensions naissent entre les anciens résidents et les nouveaux venus. Les différences raciales exacerbent et amplifient les divisions, beaucoup de réfugiés ne sont pas humains mais la plupart des natifs le sont.

Révolution

ville.jpg
Cette crise a atteint un point de non-retour lorsque les aristocrates de Velika, les patriarches des premiers clans humains à s'y être installés, ont essayé d'expulser tous les non-humains de la ville. Des marches de protestation ont eu lieu dans les nouveaux quartiers et cela à conduit à des affrontements. A certains endroits, les gardes des grandes maisons humaines ont même arrêté et tués les non-humains qu'ils croisaient. Ailleurs, des groupes de non-humains ont pris le dessus, mettant à sac et pillant plusieurs villas humaines.

La violence qui faisait rage à l'extérieur de son palais rendit Velik furieuse. Alors que le soleil se couchait sur la ville en proie aux flammes, Velik se mit à arpenter les rues, se chargeant elle-même de mettre un terme aux agissements de ceux qui eurent l'audace de briser sa proclamation de paix. Lors de cette « Nuit des Flèches Noires » il y eut de nombreux morts humains et non-humains.

Le lendemain matin, la ville se prépara à une nouvelle journée de violence collective, suivie d'une autre nuit constellée des flèches sanglantes de Velik. Un conclave de marchands, auparavant neutre sur la question raciale, se rangèrent derrière les non-humains et leur apportèrent leur soutien - une décision motivée par leur rivalités avec les familles nobles et une idée incontestable sur qui allait gagner. Soutenus par des centaines de gardes caravaniers, les non-humains expulsèrent les aristocrates humains, puis ils éteignirent les feux qui dévastaient la cité et se mirent à reconstruire la ville.

Velik resta enfermée dans son palais ce soir là, ce qui fut considéré comme une approbation tacite des actions des marchands et des non-humains. Le mois suivant fut tendu, des réunions pénibles et houleuses eurent lieu qui, à la fin, donnèrent naissance au nouveau modèle politique de Velika, la cité passa ainsi de l'oligarchie à la démocratie. Gallian, un philosophe qui appelait une elfe « mère » et un humain « père », devint ainsi le premier dirigeant de la ville.

Étant un enfant né de deux cultures, Gallian était bien placé pour mener et diriger la première société qui prenait véritablement en compte l'intégration de toutes les races. Des elfes, Gallian adopta le système des lois établies par processus démocratique et non par décret tyrannique. Des humains, Gallian adopta l'égalité : à Velika, toute personne pourrait participer et contribuer au gouvernement, sans distinction de race ou de croyance. Sous la direction de Gallian, Velika pu renaître des cendres de la guerre civile et s'ériger en voix unique et unie du sud d'Arun.

Velika de nos jours

Cité
Cinq siècles après l'installation des premiers humains autour du palais de Velik, Velika se présente comme la capitale de la Fédération Valkyon, la plus grande cité sur le continent Arun, et le pivot mondial des échanges commerciaux et des voyages. Des milliers de personnes viennent se rassembler dans les agoras du sud-est où Gallian a prononcé ces mots légendaires : « Je suis un enfant de Arun ».

La plupart des visiteurs qui arrivent à Velika le font par les portes du commerce, au Nord et à l'Ouest, bien que les riches et les « branchés » utilisent plus la plateforme Pegasus. Nombreux sont ceux qui s'arrêtent un moment sous le panneau « Bienvenue » pour s'orienter, avant de partir explorer les immenses rues de Velika.

Bien que loin du front, Velika reste sur le pied de guerre. Les nouvelles recrues de l'armée de la fédération Valkyon s'entraînent dans la cour sud de la Légion Armée, et les officiers étudient les schémas et les cartes au siège de la garnison. Le grand bazar des artisans, les ateliers de création, fabriquent maintenant bien plus d'épées qu'ils ne peuvent en stocker. Les citoyens se sont habitués au rationnement, mais pour autant ils se plaignent toujours à ce sujet.

Pour finir, la guerre contre les Argons affecte Velika en la privant de la célèbre Garde FalconCrest qui, autrefois, patrouillait dans les rues pour assurer les sécurité des citoyens. La fédération Valkyon a réquisitionné ces protecteurs d'élites et les a envoyé au nord de Shara. Aujourd'hui, certaines ruelles sombres du port sont devenues le repaire des criminels -et peut-être pire encore...

 

Vélika

 

La ville de Velika en détail

Velika sera donc la première grande ville que les joueurs pourront rencontrer au cours de leurs aventures. C'est une ville gigantesque comprenant une foule de Personnages Non-Joueurs (PNJ) avec lesquels vous pourrez interagir et qui vous proposeront de nombreuse tâches à accomplir.

La ville comprend divers types de boutique et autres installations utiles  :

La plateforme Pégase

C'est ici que vous arriverez pour la première fois. Il s'agit de la place où vous pourrez prendre une monture volante pour vous déplacer rapidement entre différentes villes.

L'Hôtel des Ventes

Lieu d'échange entre les joueurs. A noter qu'une taxe est prélevée sur chaque échange et qu'aucun achat n'est remboursable.

Les Entrepôts

Ils vous permettront de stocker vos biens afin de ne pas vous encombrer inutilement lors de vos voyages. C'est aussi çà partir de ce lieu que vous pourrez envoyer des courriers auxquels vous pourrez attacher des objets ou de l'or.

Le Bureau des Guildes

D'ici vous pouvez créer ou organiser votre guilde. Pour créer votre guilde vous devrez remplir un certains nombre de prérequis.

Les guildes possèdent des niveaux. Pour passer au niveau supérieur, il vous faut acquérir des médailles de Valkyon et d'autres décorations. Le niveau 2 vous offre l'accès aux Magasins de Décorations.

Le Magasin de Décorations

Ce magasin vous donne la possibilité d'acheter des potions seulement utilisables par les membres d'une guilde de niveau 2 ou supérieur. Ces potions vous apportent une variété de bonus durant 30 minutes.

Les Entraineurs

Vous pouvez y entrainer votre personnage. L'un entrainera les classes de mêlée et les archers, l'autre les sorciers, mystiques et prêtres.

Le Quartier Général

D'ici vous pouvez prendre des quêtes répétables sans aucun lien avec d'autres PNJ ou l'histoire principale. Vous pouvez aussi parler à un PNJ pour pouvoir rejoindre un champ de bataille.

Ateliers d'Artisanat

C’est dans ces magasins que vous pourrez obtenir les patrons et ingrédients nécessaires à la réalisation d’objets.

La ville possède aussi d'autres échoppes comme des vendeurs d’équipements, potions etc...

Précédent
Kaiator

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tera ?

500 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (697 évaluations | 44 critiques)
6,6 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

415 joliens y jouent, 964 y ont joué.