Pas de mes mains... - Partie II

Anxieux d'éviter toute nouvelle rencontre, l'escouade traversa le chemin pavé de pierres qui parcourait le village kulkari. Les prisonniers des kulkaris étaient souvent sacrifiés et servis lors de banquet, l'exarque était -de manière compréhensible- désespéré de revoir un jour sa fille. L'équipe de Shirin était rapide et agile, mais manquait de force brute pour un assaut frontal. Le sauvetage se ferait par la ruse et non la force brute. Malheureusement, les kulkaris étaient terriblement stupides. Des patrouilles régulières battaient le pavé et toutes les entrées étaient fortement gardées.

"C'est simple," dit Viator avec un sourire en coin. "On rase la falaise, puis on saute derrière les gardes et leurs remparts. On élimine toutes les sentinelles avant qu'elles ne donnent l'alerte, on prend la prisonnière et on fuit par ce côté du canyon". L'archer pointait vers l'ouest. Les rochers escarpés semblaient pouvoir être escaladés, pas comme les falaises immenses qui composaient la majeure partie des murs du canyon.



"On saute ?" Nerys semblait dubitative.
"C'est pas si haut" rassurait Viator.
Makar jeta un oeil au dessus du bord. "Ca a vraiment l'air haut..."
"Pas mal" admit Shirin.
"C'est la vertu de la simplicité" observa Makar.
"Un tuwangi, même stupide, pourrait s'en tirer !" insista Viator.
"C'est peut-être pour ça que tu peux le faire" répliqua Nerys. Halwyn et Makar gloussaient.
"Makar et moi passons en premier" dit Shrin.
"Pourquoi le prêtre en premier ?" demanda Viator. "C'est moi l'avant-garde"
Makar s'inclina, intérieurement ravi du choix de Shirin. "Parmi les bénédictions des dieux, il en existe une qui permet d'endormir instantanément quelqu'un. L'effet est court mais efficace pour faire taire les sentinelles effrayées."
Nerys souriait en coin. "Je me demande si ça fonctionne sur les archers sarcastiques." Viator lui tira la langue.
"Et en plus, on n'a pas besoin d'escalader le flanc de la montagne pour nous échapper. Les pouvoirs des dieux pourront nous faire traverser le désert. On doit seulement trouver l'otage". Makar s'inclina à nouveau.
Shirin prit sa lance. "On y va."

***

Makar se faufila devant aussi silencieusement que sa carrure le lui permettait. Sa tête massive passa devant un mur improvisé et il vit une petite humaine adossée à une colonne de pierre attachée avec une corde grossière. Ses poignets étaient à vif. Sa peau moite était couverte de poussière et de sable, mais elle ne semblait pas souffrante outre mesure. Makar lança un regard vers les autres et fit un signe de la tête.
Shirin glissa sa lance dans son dos et bougea la première. Quand Makar tenta de la suivre, Viator le retint et passa devant le prêtre. Makar était dur à énerver mais sa patience avait des limites. Il était un soldat, un serviteur de la lumière, et avait beaucoup d'expérience. Il méritait mieux que d'être traité comme un bleu uniquement parce qu'il était nouveau dans l'escouade. Il attrapa Viator d'une main massive et le tira vers lui.


"Fie toi au plan" grommela le baraka dans les oreilles de Viator. Il se poussa devant le castanic pantois et suivit Shirin. La fille semblait être assoupie. Makar marchait accroupi devant elle, et Viator le rejoint. Shirin se mit à genoux derrière la fille et utilisa sa main gantée pour l'empêcher de crier.


La fille se réveilla instantanément et se débattait pour se tirer de là. Shirin lui murmura "Ne crie pas. Tu vas alerter les kulkaris"
"Détends toi" dit Viator en souriant, "On est là pour te sauver"
"Qu'Oriyn te protège, mon enfant" fredonna Makar. "Votre père, l'exarque, nous a envoyés. Ne prêtez pas attention à mon camarade"
Shirin dit, "Je vais retirer ma main de ta bouche. Ne crie pas, ne parle pas. Ecoute seulement. Compris ?"


Sabia acquiesca de la tête.


L'aman se mit à portée de vue et la salua. "Décurion Shirin, à votre service. Nous allons vous sortir de là."
"Merci" chuchota Sabia. Des larmes coulaient de ses yeux.


"Ne chuchotez pas" dit Makar. "Le chuchotements s'entendent plus loin que l'on croit. Si vous voulez parler, faites le doucement, dans les tons bas."
Viator se tourna vers Makar, surpris.


Shirin sourit discrètement. "Eh bien... quelqu'un a finalement réussi à faire taire le castanic". La lancière coupa les cordes avec un couteau.


"Je suis Viator" dit l'archer. "Et voici Makar. S'il y a de l'action, restez près de lui"
Makar resta impassible, mais le prêtre ressentit une énorme satisfaction à l'écoute de la nouvelle confiance que lui accordait Viator.


Shirin tapota Makar. "C'est l'heure des soins"
Viator se retourna. "Pas pour moi ! Les dieux sont mauvais, tout le monde le sait"
"J'en ai tellement entendu de la part des castaniques" murmura Makar. "Amenez moi Nerys et Halwyn. Va faire le guet à leur place"


Une explosion frappa le sol, suivi d'un grand et long silence.


Shirin prit sa lance. "C'était Nerys !"


Des cris d'appels et des tambours de guerre se faisaient entendre dans tout le canyon. Les kulkaris hurlaient et rugissaient en coursant les intrus.
"Et merde." Viator sourit en direction de Makar "Tu tues la moitié de droite, je prends la moitié de gauche"


"Non." affirmait Makar d'une voix grave. "Je dois soigner Shirin. On doit rester ensemble !" Makar prit Sabia et la plaça derrière lui. "Vous serez plus en sécurité derrière nous"
"Une blague !" dit Viator en levant les yeux vers Makar. "C'était une blague !" Le castanic se dépêcha de rattraper Shirin qui allongeait le pas.


Makar et Viator allèrent dans le coin pour voir Halwyn faire tournoyer son épée dans tous les sens. Du sang de kulkari giclait en grosses gouttes mais le pourfendeur avait trop de mal. Nerys lançait des sorts de feu dans tous les sens. Shirin sauta dans la bataille, empalant plusieurs kulkaris avec sa lance, et en cogna une poignée dans le dos. Viator tua un trio de kulkaris qui tentaient de taper dans le flanc du pourfendeur, et en perça un avec une salve.


La situation s'aggravait à mesure que les minutes s'égrainaient. Une véritable marée de kulkaris s'effondrait sur les soldats et leur jeune protégée. Makar attrapa la main de Sabia et l'emmena plus loin. Il leva sa canne et invoqua un tourbillon d'énergie pendant quelques instants. Il y eut un bref flash et les autres soldats apparurent près de lui, surpris, mais hors de danger pour un laps de temps. Il leva à nouveau son bâton, et semblait le retenir contre un vortex d'énergie. Halwyn, rendu confus par sa soif de sang, chargea à nouveau dans la bataille, retenu au dernier moment par le bras puissant de Shirin. Le sort de Makar était terminé, et tout devint noir autour d'eux.


Makar entendait des vagues se casser au loin. Le monde s'illumina alors et il vit les drapeaux de la Fédération Valkyon flotter dans un campement non loin. Il sourit, satisfait. Ils étaient sains et saufs. Viator explosa de joie. Shirin regarda Makar pendant un long moment, et le salua sincèrement.


"Tu l'as fait" dit-elle fièrement. "Tu nous a sortis de là !"
Makar secoua sa tête. L'arrogance n'était pas une force. "Je ne suis qu'un instrument des dieux. Ce ne sont pas mes mains qui nous ont sauvés, mais ma foi".
Viator tapa le géant sur son épaule. "Tu perds pas le nord !" Il rit et commença à danser avec Sabia, qui était très confuse.


"On a encore une mission à accomplir" dit Shirin. "Makar, regarde si le quartier-maître a des parchemins qui pourraient nous ramener à Velika. Je ne me sens pas de marcher jusqu'à Tulufan."
Le baraka acquesca en souriant. "A vos ordres, Décurion."


Viator se sépara de Sabia de façon théâtrale. "Et maintenant, tord-boyaux pour tous !" et il regarda Makar, "même pour le prêtre !" Le reste de l'escouade rit aux éclats. Makar était inhabituellement content, jusqu'à ce que Viator ajoute "Le bleu paye sa tournée !" Shirin et les autres acclamaient et Makar sourit. Il n'en tenait pas rigueur; Il avait enfin gagné sa place.

Précédent
Un jour dans la vie de : Gernakul, le dracoloth

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Tera ?

498 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (695 évaluations | 44 critiques)
6,5 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de Tera: The Exiled Realm of Arborea
(329 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

416 joliens y jouent, 962 y ont joué.